Le véhicule électrique de Xavier Van der Stappen sur la route entre Yssingeaux et Queyrières. (43)
XVDS est un fabuleux optimiste : nous sommes dans une période de transition, on ne sait pas trop où on va mais il faut y aller ! Nos pays sont les plus riches du monde et nous avons la technologie, alors testons d’autres façons de faire les choses !

De passage en Haute Loire, invité par STRADA et ERE 43 entre deux conférences, Xavier Van Der Stappen, génial co-concepteur de prototypes de véhicules électriques, a encore fait la démonstration qu’on peut se déplacer d’une façon écolo et plaisante à la fois. «Je ne dis pas que ce prototype est la voiture de demain ! J’ai juste cherché une construction légère pour tester cette technologie : et ça fonctionne». Un peu de récup, un châssis de 2CV, une technologie de 1930, un moteur slovène de 87 pièces seulement, une carrosserie super légère de 2 places : ce proto fabriqué en 3 mois n’a pas seulement une belle gueule, il roule sans souci à 110 km/h et avale les kilomètres. XVDS n’est pourtant pas un constructeur automobile et il n’a rien à vendre. Ethnographe, auteur de documentaires, de livres et d’articles (vous l’avez déjà lu dans STRADA et dans LIBRI), c’est un chercheur de solutions alternatives à notre société de consommation. « Quand je reviens d’Afrique, où l’on ne demande pas plus à la terre que ce qu’elle peut offrir, je suis toujours surpris par la vision à court terme de nos politiques, mis à part quelques visionnaires… On est des enfants gâtés, on a tout brûlé en 50 ans, et maintenant qu’est ce qu’on va faire ? Pour les loisirs on trouve des solutions, regardez par exemple les voiliers, qui fonctionnent en 12 V… pourquoi ne pas mettre en place des solutions pour la vie quotidienne ? » Des solutions il en propose, il en teste, et pas seulement dans www.icare-green.eu. Si les batteries de son dernier engin ont besoin d’être rechargées tous les 300 km, alors il faut trouver de nouvelles sources d’énergie. « On peut imaginer un habitat super isolé qui fonctionne en 12 V, comme une voiture, et qui peut même être producteur d’énergie ». Ces modules d’habitat autonomes seront bientôt construits à Bruxelles. Dans le même temps, il planche avec son équipe sur un nouveau prototype, une petite merveille qu’on peut voir sur www.icare-green.eu, avec laquelle il devrait faire en 2012 l’I-care Europe Electric Tour. On espère bien qu’il passera de nouveau par chez nous !

Textes et photos Joëlle ANDREYS