Commence le : 11/10/2021 à 16h 30

Et finit le : 11/10/2021 à 18h 30

Catégorie :Activités

Adresse :

Lycée St Gabriel à Yssingeaux

Description:

Nous pourrons enfin nous retrouver au Lycée St Gabriel à Yssingeaux pour parler du mensonge, lundi 11 octobre de 16h30 à 18h30. Le pass sanitaire n’est pas obligatoire (en ce qui me concerne je l’ai) mais il faudra se laver les mains et porter le masque. On veillera à bien aérer la salle.
Je vous dirai plus tard quelle salle pourra nous être attribuée. Essayez de m’avertir de votre présence pour évaluer à peu près la grandeur de la salle et le nombre de photocopie. L’inscriptions se fera avant le cours comme d’habitude.
4 euros sauf pour les jeunes, les personnes en situation précaire, les handicapés.

Le mensonge est-il une faute? Nous essayerons d’envisager le mensonge dans toutes ses dimensions, ce qui nous amène à nous interroger sur la valeur de la vérité. On a l’impression actuellement que l’on baigne dans un univers mensonger où l’on peut dire tout et son contraire. Même la science ou celle qui prétend l’être nous est suspecte alors qu’elle devrait être le domaine où ce que l’on avance est prouvé, vérifié, on se méfie de tout, la vérité nous semble relative et cela peut nous dérouter, nous angoisser. Il est urgent de comprendre ce que l’on entend vraiment par mensonge et analyser la complexité de notre attitude face à la vérité. Nous verrons avec St Augustin, avec Kant et les psychologues notamment Freud, que mentir n’est pas toujours une faute et que ce que l’on appelle le mensonge fait référence à des comportements bien différents. On peut être d’accord avec Kant qui montre que le devoir de vérité est universel tout en admettant que les mensonges sont animés d’intention diverses et qu’il y a ici plus de subtilité que l’on croit. Tout menteur n’est pas un « sale menteur » il y a même des menteurs qui se félicitent de l’être, ce sont les artistes, nous verrons pourquoi. Je vous envoie le cours en pj . Vous pouvez dès maintenant voir si vous le pouvez le film de Bergman, Fanny et Alexandre qui est un chef d’œuvre et le film l’adversaire qui parle de Jean Claude Roman. Vous pouvez aussi rechercher dans les romans que vous avez lus ou les films que vous avez vus des exemples de « sales menteurs » ou de « bons menteurs » ou encore de « menteurs pathologiques »
A bientôt donc
Geneviève Fabre Ringborg