Adrian Anderson

Fraicheur d’esprit et humour

Depuis sa retraite, il peut enfin s’adonner aux plaisirs de créer, dit-il. L’homme de 74 ans, d’origine anglaise, n’a rien perdu de sa fraicheur d’esprit, et son humour, parfois engagé, passe par le moulin de ses idées puis dans son four à céramique dont ressortent des pièces politiques : ‘Bachar et Vlad’mir’, ‘le portique de tous les totalitarismes’, ’présentoir à mines’.

Galerie du rocher

Chez lui, à la Galerie du rocher, ‘qui pourrait figurer dans le Guinness des records comme la galerie la moins visitée de France‘, on découvre aussi l’art du Bidulistan et du Trucmistan, un mélange d’objets ethniques et de céramiques contemporaines.

Bonheur d’architecte

Une série évoque avec bonheur sa carrière d’architecte : une soixantaine de tableaux de céramiques, rythmés, graphiques, se déclinent en volumes et en lignes, malheureusement ils n’ont
jamais été exposés ensemble, et le rocher d’Adrian est trop exigu pour les mettre en valeur.

Adrian Anderson est aussi peintre et collectionneur de Dames de cour de la période Han.
Il ouvre son repaire et son coffre à histoires à qui vient le visiter.

Ferez-vous augmenter son taux de fréquentation ?  Galerie du Rocher –  Coubon – 04 71 08 84 72