JARDINER AVEC LA LUNE

Lorsque l’on cultive une plante c’est pour qu’elle développe plus particulièrement un organe (racine, feuille, fleur ou fruit). Ainsi on trouve, dans le calendrier lunaire, des jours racine, des jours feuille, des jours fleur et des jours fruit qui correspondent au passage de la lune devant les constellations du zodiaque.

La période de plantation correspond à la lune descendante, ce qui est différent de la lune décroissante. C’est à cette période qu’il est préférable de travailler le sol et d’épandre le compost ou le fumier murs. Les semis peuvent être réalisés en lune montante ou en lune descendante.

Certains jours sont néfastes aux travaux dans le jardin, ils correspondent aux nœuds lunaires, aux éclipses. Il vaut mieux les éviter. Si ce n’est pas possible, on donnera une impulsion positive en travaillant par la suite la culture en jour favorable.

Par exemple, si vous ne pouvez semer des salades en jour-feuille; il vous suffit de les biner ensuite en jour-feuille de façon à modifier l’impulsion cosmique donnée lors du semis. Si vous choisissez un jour-feuille à chaque fois que vous intervenez sur vos salades, celles-ci deviendront bien plus grosses que si vous le faites sous d’autres influences.


  • Plante-racine à semer et soigner aux jour-racine : betterave rouge, carotte, céleri, chou-navet, oignon, pomme de terre, radis, salsifis…
  • Plante-feuille : asperge, chicorée, chou (même le chou-fleur), épinard, mâche, persil, salades et les plantes condimentaires (persil, basilic..) dont on utilise les feuilles. Toutefois les jours-feuille sont défavorables pour la conservation des légumes et des plantes à tisanes.
  • Plante-fleur : chou brocoli, fleurs d’ornement. Les fleurs et les plantes médicinales récoltées un « jour fleur » auront plus de parfum et se conserveront mieux.
  • Plante-fruit : haricot, petit pois, lentille, céréale (maïs…), tomate, courge, concombre, melon, fraise, arbuste et arbre fruitiers.

L’influence de l’altitude au jardin

Notre département est fortement marqué par l’altitude, la plus basse est de 400 m (ce qui est haut !) et la plus élevée est de1749 m (ce qui ne l’est pas tellement !) avec le sommet nord du Mézenc. Et les deux tiers du territoire sont au-dessus de 800 m (ce qui fait beaucoup !).

On considère qu’une élévation de 100 mètres fait perdre 0,6°c en moyenne. Prenons nos neurones pour calculer, l’amplitude étant de 1350 m, cela fait un écart de température de plus de 8 °C entre le haut et le bas du département et ce n’est qu’une moyenne ! Il y a souvent un et demi mois de différence pour l’arrivée du printemps entre Brioude et Les Estables, Alors forcément on n’y jardine pas de la même façon.

C’est un peu injuste tout ça mais ceux des hauteurs peuvent se consoler ! Le froid conserve la viande et peut être bien qu’on parait plus jeune quand on habite plus haut (Strada habite à 1200 m !).

 

Retrouver le calendrier lunaire du printemps 2022 ici