Le grand père d’un ami n’était pas étonné de cette guerre.

Il l’avait attendue avec angoisse pendant une vingtaine d’années.

Il s’attendait à une guerre plus conventionnelle et demandait à mon ami, son petit-fils, pourquoi il n’etait pas mobilisé.

Aujourd’hui il a compris que l’ennemi est un virus et pas un russe.

Régis

 

Vous aussi vous avez une actu, un récit, une idée, une humeur à partager ?  c’est à vous.