Commence le : 21/11/2016 à 16h 30

à 18h 30

Catégorie :Activités

Adresse :

Yssingeaux, lycée ESCY, rue traversière, bâtiment à droite en entrant

Description:


 Soren Kierkegaard 1813-1855

 LA REPETITION

 

    La répétition est toujours vue d’abord comme le contraire du mouvement de la vie elle même. On peut certes répéter le même parcours dans l’espace, faire le même chemin tous les jours, on ne le fait jamais dans le même état d’esprit. Ainsi rien ne se répète mécaniquement dans l’ordre de la temporalité. Si la parole devient répétitive, on cesse de vous écouter, si vous répétez le même geste, cela en devient comique ou tragique quand c’est pathologique.

 

    Pourtant, on a parfois l’impression de vivre une sorte de répétition monotone  lorsque notre vie se trouve réduite à des gestes et des comportements où notre âme est absente. Cette répétition passive peut tellement s’opposer à notre désir de vivre, d’exister vraiment qu’elle peut se transformer en pulsion de mort. Ainsi l’homme transformé en une sorte de robot sans âme perd le goût de l’existence et sombre dans une nécessité qui n’a plus rien à voir avec la vie authentique.

 

    Vivre, ce serait alors au contraire, aller de l’avant, créer du neuf, accepter l’imprévu, prendre le risque de s’arracher à des habitudes confortables donc refuser cette répétition factice imposée par la nécessité.

 

    Mais répéter n’a pas toujours ce sens d’automatisme contraire à la vie. Le leitmotiv en musique est  reprise d’un thème qui l’amplifie et qui lui donne un sens différent  en fonction du moment où il apparait, la répétition théatrale est une aspiration à un jeu plus juste, à la possible correction d’une mise en scène qui serait plus en harmonie avec le ton de pièce. Répétition a alors un sens bien différent, c’est celui de reprise ou de recommencement. L’expérience dans la vie , contrairement à l’expérimentation scientifique qui peut être répétée à l’infini dans des conditions similaires, est un renouvellement, un recommencement qui laisse intacte la possibilité du neuf.  Dans la vie comme en musique ou au théâtre, il y a des « répétitions » qui actualisent le passé d’une manière nouvelle au lieu de l’occulter.

 

C’est le sens que donne Kierkegaard, le philosophe danois au mot « répétition ». Il écrit dans l’essai qui porte le même nom  » L’espoir est une ravissante jeune fille qui vous glissse entre les doigts, le ressouvenir est une belle femme d’âge mûr qui pourtant n’a jamais fait votre affaire quand il le fallait; la répétition est une épouse adorée qui ne vous lasse jamais, car seule la nouveauté est lassante.

 

 Le cours aura lieu au lycée dernier portail rouge de la rue traversière  bâtiment à droite en entrant

Signalez votre présence quelques jours avant le cours pour le tirage des photocopies

0
false

21

18 pt
18 pt
0
0

false
false
false

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:12.0pt;
font-family: »Times New Roman »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

Cours ouvert à tous

 Participation 4 euros, gratuit pour les chômeurs et les étudiants.

Coordonnées:

Vous pouvez aussi lire Le journal d’un séducteur de Kierkegaard et écouter les podcasts de France culture: les nouveaux chemins de la connaissance,  « la répétition »,
merci de me signaler votre présence pour les photocopies
0667536995 [email protected]