Chaque année aux premiers airs du printemps, la lutte contre le capiton et le bourrelet refait surface dans les médias. Mais plutôt que de faire des régimes qui mettent en danger notre capital santé, voici quelques habitudes à prendre pour retrouver simplement le plaisir de se restaurer. Pour lire la suite de l’article, cliquer sur les poins suivants

Ne faire que ca : Il est préférable de faire une vraie pause plutôt que d’avaler un truc sur le pouce tout en faisant autre chose. De toute façon vous gagnerez en efficacité ensuite car votre digestion sera facilitée et donc moins fatigante.

Prendre le temps : il est important de se donner au moins vingt minutes pour prendre son repas. S’alimenter n’est pas un acte anodin, prenez le temps de penser aux aliments, à leur goût, à leur saveur et aussi de bien mastiquer. Cela permet de ressentir plus facilement la satiété et de savoir quand s’arrêter.

Dans une ambiance sereine : trop de bruit ne permet pas d’être attentif à ses sensations.

A éviter : prendre un ou deux gros repas et en sauter. Pour respecter le rythme de notre organisme il est préférable de prendre 5 petits repas par jour.

Ne pas oublier de boire au moins 1,5 litre d’eau par jour et préférence en dehors des repas. Un grand verre d’eau 15 minutes avant le repas permet de calmer la sensation de faim.

Ne pas faire d’excès : sucre, gras, sel et alcool sont à éviter mais cela ne veut pas dire non plus les bannir. Un extra accordé de temps en temps permet aussi de se faire du bien et de ne pas se sentir frustré. Tout est dans la mesure, la voie du milieu convient aussi pour l’alimentation.

Les effets de ces pratiques sont rapides. La digestion est meilleure et les troubles tels que brûlure d’estomac, ballonnement, lourdeur, fatigue après les repas disparaissent. En étant à l’écoute de son corps, on mange en conscience et donc moins. Ainsi il est possible de perdre du poids. Alors n’oublions pas que la façon de manger est aussi importante que ce qu’on mange !

Le truc de Anne : Manger avec des baguettes, comme les asiatiques ! On est obligé de manger des petites bouchées.

Céline : en voyage au Pérou mes amis péruviens m’ont prise pour une folle Quand je suis arrivée avec ma corbeille de fruits comme dessert. Ils m’ont expliqué que manger des fruits à la fin d’un repas est très indigeste. Maintenant je fais comme eux, les fruits c’est en dehors des repas.

MLD