Je me permets de vous transmettre cet appel émanant de deux personnes de Tence, qui reprennent à leur compte l’épicerie coopérative et solidaire qui a fonctionné pendant quelques années sous le nom de « Ecoresistence ». Je sais que ces deux femmes sont très motivées et volontaires et il me semble qu’il est légitime de leur donner les meilleures chances de succès. Leur initiative me semble être un exemple caractéristique de l’Economie Sociale et Solidaire, qui mérite d’être activement soutenue, si l’on veut développer dans notre société une manière plus écologique et responsable de concevoir l’économie et les rapports sociaux et encourager une autre façon de consommer.   Jean-Bernard SUCHEL

La demande de Coeur d’Artichaud

A ceux qui font de la Solidarité une vraie valeur, qui osent, et qui veulent changer la société pour un avenir meilleur demain, nous proposons, Patricia Bouchut et Juanita Digonnet, gérantes depuis 4 jours de Coeur d’artichaut, une épicerie conviviale de proximité à Tence en Haute-Loire, des titres participatifs aux personnes qui souhaitent soutenir notre action entreprenariale et coopérative, tout en obtenant les mêmes intérêts qu’à la banque sur leur argent dans le pire des cas et plus, dans le meilleur des cas.

En effet, vous investissez pour 7 ans : 100, 200, 500, 1000 euros ou plus. En fin d’année, notre bilan comptable est négatif, vos intérêts sont basés sur un taux fixe de 2.5 %; sinon on rajoute un taux variable de 1.5 %, = au total : 4 % dès qu’on est positif, qu’on fait du bénéfice. Le principe est simple et tout est encadré juridiquement, tout est fait légalement.  Il nous faut trouver 12 000 euros dans les plus brefs délais sinon nous allons chez le banquier et nous lui verserons des intérêts au lieu de les donner à Vous. C’est aussi ça, l’Economie Solidaire…

Alors, l’appel est lancé et vous pouvez nous faire vos promesses de prêts, même 100 ou 200 euros le  + vite possible au : 06/88/47/98/87 (Patricia), au 06/70/83/20/96 (Juanita)  ou par  mail  pbouchu(at)yahoopointfr   et  juanita.digonnet(at)gmailpointcom. Ou en venant  à Tence : à l’épicerie bio et locale « Coeur d’artichaut », 57 rue d’Annonay, du lundi au samedi de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 19h.

En remerciant par avance chaque personne de faire circuler ce message à ses contacts pour augmenter nos chances d’atteindre notre objectif : ne pas emprunter aux banques.

Nous avons quelques jours devant nous, une semaine tout au plus ! Soyez réactif, c’est une noble cause !

Patricia Bouchut et Juanita Digonnet