Commence le : 06/07/2017 à 18h 30

Catégorie :Manifestations culturelles

Adresse :

Maison des Bretchs _ Le Chambon Sur Lignon (43)

Description:

La révocation de l’édit de Nantes, en 1685, place les protestants français hors la loi du roi. Continuer à pratiquer le culte réformé ne peut se faire que dans la clandestinité et rester fidèle à leur foi expose les huguenots à de nombreuses afflictions. Malgré tout l’arsenal mis en œuvre par Louis XIV, et maintenu par ses successeurs, les pasteurs du XVIIIe siècle ne se taisent pas et les assemblées du Désert retentissent de leurs paroles. Le contexte, difficile, les violences, incessantes, les vexations, nombreuses, les espérances aussi d’une sortie de la servitude législative sont autant de raisons qui font que les ministres clandestins utilisent en chaire l’image d’Israël pour exhorter leurs fidèles à la patience, à la fidélité, à la persévérance.

Présentation de la conférencière :

Céline Borello, professeur d’histoire moderne à l’université du Maine-Le Mans, est spécialiste de l’histoire du protestantisme. Après une thèse consacrée à la communauté réformée provençale (Les protestants de Provence au XVIIe siècle, Honoré Champion, 2004), ses travaux s’orientent vers l’étude des rapports interchrétiens au XVIIIe siècle et vers l’analyse des discours théologiques et politiques réformés de la fin de l’Ancien Régime (Du Désert au Royaume. Paroles publiques et écritures protestantes (1765-1788), Honoré Champion, 2013) et du premier XIXe siècle. Elle a dirigé un ouvrage collectif pourtant sur Les œuvres protestantes en Europe (PUR, 2013). Ses derniers travaux portent sur la prédication protestante des XVIIIe et XIXe siècles, ainsi que sur des figures politico-religieuses des périodes révolutionnaire et impériale, parmi lesquelles le pasteur et député Rabaut Saint-Étienne.