Un poème partagé, encore, même si ça ne sert à rien peut-être… Nous voici ramenés...