Le 09 février 2023

Commence le : 01/02/2022 à 19h

Catégorie :Manifestations écologiques

Adresse :

CHADRAC 43 Maison pour tous

Description:

“Agir pour les zones humides, c’est agir pour l’humanité et la nature”

Dans le cadre de la Journée Mondiale des Zones Humides, FNE 43 et Lutte des Sucs organise une conférence

le 1er février à 19h à la Maison pour Tous de Chadrac

L’eau en Haute-Loire  : une ressource menacée ?

Projets controversés et luttes en cours

L’EAU EN HAUTE-LOIRE : UNE RESSOURCE MENACEE ?
Projets controversés et luttes en cours Les successions de pluies diluviennes et de sécheresses à répétition compliquent les pratiques agricoles et menacent les milieux de vie d’un grand nombre d’espèces animales et végétales. A terme c’est également la ressource en eau potable qui est en jeu. Cette tension autour de l’eau s’exprime notamment dans des conflits qui traversent différents territoires. Cette soirée sera consacrée dans un premier temps à une discussion au sujet des « retenues collinaires » et bassines de rétention d’eau : une nouvelle manière de stocker l’eau pour les agriculteurs. A quels besoins répondent-elles ? Quels impacts ont-elles ? Est-ce une solution pérenne ?
Nous parlerons des projets de retenues collinaires sur le département, en particulier celui de Chaspuzac, et des raisons pour lesquelles certains habitants s’y opposent. Nous ferons le parallèle avec la situation dans le Marais Poitevin, qui oppose la FNSEA et la Confédération paysanne au sujet des projets de « bassines » de plusieurs hectares qui fleurissent dans les campagnes. Une forte mobilisation a lieu sur place depuis quelques mois, suivie par le mouvement « Les Soulèvements de la Terre », contre l’accaparement des terres agricoles. Enfin, nous évoquerons les zones humides menacées par le projet de déviation de la RN88 par une 2X2 voies. Zones humides qui sont censées être « compensées » ailleurs, sans succès…
Pour rappel, en France : Plus de 67% des zones humides ont disparues depuis les années 1970 62% des zones humides ont cessé d’assurer des services qu’elles étaient susceptibles d’assurer. L’état de 41% des milieux humides s’est dégradé entre 2010 et 2020 (seulement 11% s’est amélioré) «Agir maintenant pour les zones humides est fondamental pour bâtir l’avenir que nous souhaitons» Martha Rojas-Urrego, Secrétaire générale de la convention de Ramsar. C’est avec cet état d’esprit, que le thème de l’édition 2022 de la Journée mondiale des zones humides (JMZH) a été choisi : « Agir pour les zones humides, c’est agir pour l’humanité et la nature »
Ce thème souligne l’urgence à agir pour les zones humides, l’un des écosystèmes les plus précieux du monde, et à promouvoir un usage durable de ces milieux fragiles. En présence de l’association France Nature Environnement Haute-Loire, le collectif d’opposants au projet de retenue collinaire de Mauriac à Chaspuzac, la Lutte des Sucs et de membres du collectif «Bassines non merci»du marais poitevin.
A l’occasion de la journée mondiale des zones humides.
Nous respecterons les mesures sanitaires en vigueur.

Coordonnées:

accueil43@fne-aura.org

A découvrir

Dans la forêt

Recommandation

Le 10 février 2023

Spectacles

Dans la forêt

Lecture théâtralisée Production de la Cie La Sauvage, Dans la forêt, lecture théâtralisée, nous ramène au plaisir de l’histoire contée au coin du feu ou à la belle étoile. Hélène Bertrand, comédienne, lit dans un carnet comme un journal intime, l’histoire de Nell, jeune femme de 18 ans qui vit seule avec sa sœur dans une maison familiale au bord de la forêt californienne.

Auditorium Cziffra, place Lafayette, 43 160 La Chaise-Dieu 18:30

CAFE PHILO

Recommandation

Le 07 mars 2023

Activités

CAFE PHILO

La question du genre n’entraine t elle pas une sorte de confusion dans notre pensée et dans notre comportement surtout quand elle est marquée par une radicalité qui semble vouloir gommer toute sorte de différence entre les êtres humains ? La question du genre est une question contemporaine qui semble attiser toute sorte de débats. Elle est évoquée souvent de manière affective et passionnelle. Comment peut on en faire une question philosophique en gardant un distance de juste mesure et sans tomber dans la radicalité ?

YSSINGEAUX (43) à la médiathèque de la Grenette 18:30