Le 26 février 2019

Biocoop Echo Nature - 34 Route de Roderie 43000 Aiguilhe

De 10:00 à 18:00

Commence le : 26/02/2019 à 10h 00

Et finit le : 26/02/2019 à 18h 00

Catégorie :Manifestations culturelles

Adresse :

Biocoop Echo Nature – 34 Route de Roderie 43000 Aiguilhe

Description:

Pour la sortie de son troisième roman, « Les Éphémères sont éternels », rencontrez Azelma SIGAUX.
Un récit de science-fiction qui aborde la peur de la mort, la quête de jeunesse éternelle et l’oppression politique.

Résumé :
Après des siècles de recherches et de fantasmes, la solution pour devenir immortel est enfin trouvée. Il est alors décidé d’interrompre la croissance des humains à l’âge le plus productif : vingt-trois ans. Très vite, la Terre est surpeuplée et l’interdiction de donner naissance devient une nécessité. Toute femme trouvée enceinte est forcée d’avorter, tout enfant découvert vivant est abattu sans sommation. Un couple va braver la loi à plusieurs reprises, jusqu’à ce que le petit June survive à la traque des puissants. Enfermé dans une cave pour sa protection, le garçon va s’échapper et se retrouver au cœur d’un groupe de rebelles : les Éphémères. Entre les capacités extrasensorielles de ces mortels et la déshumanisation lassante des immortels, June va se trouver face à un dilemme existentiel. La peur de la mort serait-elle le moteur d’une vie passionnante ?

Bande-annonce :

Coordonnées:

www.azelmasigaux.com

A découvrir

Dans la forêt

Recommandation

Le 10 février 2023

Spectacles

Dans la forêt

Lecture théâtralisée Production de la Cie La Sauvage, Dans la forêt, lecture théâtralisée, nous ramène au plaisir de l’histoire contée au coin du feu ou à la belle étoile. Hélène Bertrand, comédienne, lit dans un carnet comme un journal intime, l’histoire de Nell, jeune femme de 18 ans qui vit seule avec sa sœur dans une maison familiale au bord de la forêt californienne.

Auditorium Cziffra, place Lafayette, 43 160 La Chaise-Dieu 18:30

CAFE PHILO

Recommandation

Le 07 mars 2023

Activités

CAFE PHILO

La question du genre n’entraine t elle pas une sorte de confusion dans notre pensée et dans notre comportement surtout quand elle est marquée par une radicalité qui semble vouloir gommer toute sorte de différence entre les êtres humains ? La question du genre est une question contemporaine qui semble attiser toute sorte de débats. Elle est évoquée souvent de manière affective et passionnelle. Comment peut on en faire une question philosophique en gardant un distance de juste mesure et sans tomber dans la radicalité ?

YSSINGEAUX (43) à la médiathèque de la Grenette 18:30