ANTI GASPI

LÉGUMES ET FRUITS
se recyclent aussi !

 

Imaginez-vous en cuisine, préparant des carottes (c’est de saison). Vous allez très certainement mettre dans votre composteur, si vous en avez un, les pelures, épluchures et autres fanes de légumes, ou bien les donner aux poules ou les jeter à la poubelle…

Stop !

On arrête de gaspiller, certains de vos déchets peuvent être replantés pour être à nouveau dans vos assiettes. Ça ne demande pas plus d’attention que ça. Que vous ayez un jardin ou un balcon, ça marche !

 

Aliment un jour, aliment toujours

Je suis loin d’être une pro du jardinage… Lorsque j’ai appris qu’il était possible de redémarrer une salade à partir de son pied (si si, c’est Lulu qui l’a dit !), je me suis retrouvée en extase ! Il fallait que je partage l’info avec vous.

Mode d’emploi.

Prenez un enfant muni de gants et d’un tablier… Non je plaisante… Quoique non. En fait les petits adorent jouer aux jardiniers explorateurs. D’ailleurs, je ne sais pas qui s’est le plus amusé pendant cette expérience jardinesque !

Prenez une salade (100 % bio, c’est encore mieux)… Enlevez les feuilles extérieures, gardez le cœur et coupez le pied pour obtenir une dizaine de centimètres, puis mettez-le dans un récipient à la lumière, en immergeant une moitié dans l’eau. Il n’y a plus qu’à attendre et à rajouter de l’eau si le niveau baisse.
Après 15 jours environ, vous aurez des petits bourgeons et des petites racines ! Vous pourrez alors planter votre salade dans un pot, en retirant les feuilles mortes et en prenant soin de ne pas abîmer les petits bourgeons qui pourraient se trouver entre les feuilles. C’est tout ! Répétez le processus autant de fois que nécessaire.

 

Ça fonctionne aussi…

…avec le céleri : après avoir baigné sa base dans de l’eau quelques jours, de nouvelles pousses apparaissent, et hop, il ne reste plus qu’à les planter en terre.
Recyclez aussi les gousses d’ail : prenez une dent, plantez-la 5 cm sous terre, le bout pointu vers le haut, et récoltez ensuite le fruit de votre travail.
Idem pour les pommes de terre qu’on oublie pendant des semaines parfois. Elles ont germé ? Parfait. Coupez-les en deux, laissez sécher une nuit à température ambiante. Au matin, plantez puis cultivez comme vous le faites habituellement.
Avec la carotte aussi ça marche. Gardez la partie haute de la carotte d’où partent les fanes. Enfoncez la légèrement dans de la terre humide. Dès le deuxième jour, les fanes repoussent et des racines se forment. Vous pouvez de nouveau enterrer votre bout de carotte ressuscité soit en pleine terre, soit dans un contenant assez profond. Attention, parfois le bout de carotte pourrit. Prévoyez en plusieurs pour être sûr d’avoir une bonne récolte.

C’est la même chose pour les betteraves et les navets.

 

Les épluchures en font tout un plat

À défaut de les recycler, sachez que vos épluchures peuvent être cuisinées, à condition qu’elles soient issues d’aliments bio (Non nous sommes pas des bobos bio à STRADA, c’est juste que les légumes bio sont une base plus saine surtout quand on utilise les épluchures. Elles sont riches en nutriments et vous bénéficiez ainsi de tous les bienfaits de l’aliment.

 

Les fruits décorent notre intérieur

Qui n’a pas fait l’expérience petit de planter le noyau de l’avocat pour le voir devenir un bel arbre, ou pas ? Ca fonctionne aussi avec d’autres fruits comme l’ananas. Oui je sais, nous ne sommes pas sous les tropiques ! Choisissez un fruit frais mais pas trop mûr, après avoir savourer sa peau, coupez le à la base, placez la au contact de l’eau, des racines vont apparaitre et vous pourrez le planter alors en pot pour avoir une belle plante… qui vous donnera… de beaux ananas !

Le cycle de la vie c’est magique.

Sandrine ODOUL