Escapades, Au jardin

Le 18 juin 2024

En Haute-Loire, nous avons la chance d’avoir un des douze Conservatoire Botanique National de France. Celui du Massif central. Qui couvre d’ailleurs bien plus large que le Massif central (dix départements en tout).

conservatoire botanique du massif central
logo CNB du massif central

3 rue Adrienne de Noailles
43230 CHAVANIAC-LAFAYETTE
04 71 77 55 65
conservatoire.siege@cbnmc.fr

www.cbnmc.fr

Parmi les mille métiers que j’aurais rêvé faire, il y a celui de botaniste. J’imagine tenir des herbiers plus épais que Guerre et Paix, j’imagine me promener dans la nature et fredonner les noms latins de toutes les plantes que je croise. J’imagine avoir une serre – évidemment une serre digne d’un parc victorien – dans laquelle j’élève des petits semis de plantes rares. 

Dans un conservatoire botanique, je me suis dit qu’il y avait forcément des botanistes. À défaut d’avoir étudié les plantes, je suis capable de les trouver jolies et de les prendre en photo. Ce n’est pas le même métier mais c’est déjà ça qui nous rapproche.

Je me rends donc à Chavaniac-Lafayette, face au château du même nom. Je suis accueillie par Stéphane Pereira, en charge de la médiation et de la communication. Qui dit mai 2024, dit pluie qui mouille, nuages gris et grenouilles mais on arrive à passer entre les gouttes pour visiter le jardin. 

Le CBN a été fondé en 1998, dans un domaine de 9 hectares. Il y poussent plus de 500 plantes rares, menacées ou emblématiques du Massif central. Je suis mon guide à travers les sentiers. Les anciennes allées cavalières du château ou chemin de bois à travers les différents espaces superbement réaménagés par un architecte-paysagiste entre 2017 et 2022.

Il m’explique les différentes missions d’intérêt général du CBN (qui ne consistent pas uniquement à faire des herbiers et stocker des graines) : 

  • Développer et améliorer les connaissances
  • Contribuer à la gestion conservatoire et à la restauration écologique. (un quart des plantes du Massif central sont menacées de disparition !)
  • Gérer et valoriser les données botaniques, anciennes et contemporaines
  • Appuyer l’Etat ou les établissements publics par l’expertise scientifique et technique
  • Informer, sensibiliser et mobiliser le public à la connaissance et à la préservation de la diversité végétale sauvage et cultivée.
Conservatoire Régional de la Flore du Massif Central
Centre de Préservation Botanique du Massif Central

La plus grande partie du travail est donc d’ordre scientifique. Je découvre d’ailleurs les labos, la chambre froide, le fond documentaire et la serre. J’apprends les missions de collecte et de cartographie, les mesures de préservation et de stockage, le service d’expertise auprès de l’Etat. Il y a bien des herbiers ; celui transmis par Ernest Grenier, un prêtre qui parcourait la Haute-Loire à vélo, est splendide et une mine de savoirs. J’aurais pu passer une semaine de reportage en immersion et je n’aurais pas été lassée de ce que j’apprenais.

fond documentaire du conservatoire botanique 1
fond documentaire du conservatoire botanique 3
fond documentaire du conservatoire botanique 5
conservatoire botanique du massif central 11

Rien que la modeste serre – rien à voir avec mon idéal de serre victorienne – est fascinante : des seaux accueillent des plantes aquatiques qui barbotent. Des cagettes qui semblent posées là négligemment contiennent des godets de fougères nées à partir des spores. Un champ de céréales cultivé par un paysan-boulanger de Brioude est aussi lieu d’expérimentation : des fleurs messicoles (étymologiquement : « habitant les moissons ») sont plantées et étudiées pour évaluer leur cohabitation avec les blés anciens.

serre du conservatoire bontanique 1
serre du conservatoire botanique 2

Il existe deux sentiers botaniques qui permettent de découvrir, avec ou sans application, la flore des différents espaces naturels. Ces espaces dessinent le paysage du Massif central, terre de landes, de prairies, de forêts, de volcans. Des panneaux et quelques installations artistiques très poétiques agrémentent le parcours (ce miroir qui reflète la canopée !) Je découvre et redécouvre des plantes que je connais et d’autres surprenantes. Je comprends les enjeux d’une flore variée sur la biodiversité. Le cadre est très agréable, malgré le temps maussade de ce printemps. J’entend les oiseaux, croise des grenouilles et je suppose que les abris à reptiles, insectes et autres nichoirs sont tous habités joyeusement. Si j’étais un petit être vivant sauvage, c’est ce que je ferais ! 

A la fin de la visite, Stéphane me tend le programme des activités 2024.

J’ai envie de participer à toutes les visites, tous les ateliers. J’ai surtout envie d’y trainer tous ceux qui coupent encore leurs haies au carré. Ceux qui tondent leurs pelouses « pour que ça fasse propre ». La nature n’est pas sale, par définition – ceux qui débroussaillent, traitent avec des pesticides ou brûlent de manière intempestive et ceux pour qui le thuya est le seul arbuste digne d’intérêt (quelle tristesse !)…À bon entendeur ! 


A lire sur strada-dici.com, Les Ateliers de la Bruyère par Agathe Waechter


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

Vivre HEUREUX en Haute-Loire Publi-rédac

ETRE BIEN, LES UNS LES AUTRES

Le 13 juin 2024

Vivre HEUREUX en Haute-Loire

Vivre en heureux en Haute-Loire : D’ici 25 ans, le nombre de personnes dépendantes en Haute-Loire devrait significativement augmenter. On parle de 5 000 personnes supplémentaires, soit autant de potentielles personnes âgées et handicapées. Ils devront être accompagnées dans leur quotidien Le Département de la Haute-Loire. Chef de file des solidarités humaines sur le territoire, […]

VULCAR CHEMINÉES ROYER Publi-rédac

CHEZ MOI, Energies

Le 20 mars 2024

VULCAR CHEMINÉES ROYER

Vulcar Cheminées Royer : le conseil architectural, le choix de votre poêle, sa pose et jusqu’à l’entretien : une seule équipe, la nôtre. Vulcar cheminéeS Royer : Plus de choix, plus de plaisir Le poêle à bois bûche Hector Petit mais puissant, il restitue la chaleur pendant 8 à 12 heures. En plusieurs dimensions et […]

L’ATELIER DU RÉSERVOIR Publi-rédac

Entreprendre, EPOQUE

Le 20 mars 2024

L’ATELIER DU RÉSERVOIR

Partenaire local  » Nous sommes force de propositions pour saisir de nouvelles opportunités avec vous, prêts à optimiser nos outils de production pour nous adapter à vos besoins. «  L’Atelier du réservoir : VOTRE PARTENAIRE LOCAL SOUS TRAITANCE INDUSTRIELLE NOS AUTRES MÉTIERS Tertiaire gestion de courrier, dématérialisation de documents, numérisation, saisie de données… Nettoyage de […]

AUDIOSOLUTION : Appareils auditifs Publi-rédac

ETRE BIEN

Le 12 mars 2024

AUDIOSOLUTION : Appareils auditifs

VOTRE AUDITION au coeur de nos préoccupations Audiosolution : appareils auditifs ● BILAN Auditif OFFERT ● Profiter de L’OFFRE 0€ sur les appareils auditifs ● PROTÉGER VOS OREILLES ● Découvrez les DERNIÈRES TECHNOLOGIES Nos laboratoires de correction auditive en Haute Loire LE-PUY-EN-VELAY 39, place du Breuil 04 71 09 18 85 CRAPONNE/ARZON Chez Optique 43 […]

(S’)INVESTIR dans les énergies renouvelables & locales Publi-rédac

CHEZ MOI, Energies

Le 12 mars 2024

(S’)INVESTIR dans les énergies renouvelables & locales

S’investir dans les énergies renouvelables et locales. Le réchauffement climatique s’emballe, des engagements sont pris au niveau international et européen pour la décarbonations de notre société, mais vous, de quoi avez-vous envie ? (S’)INVESTIR = S’investir dans les énergies renouvelables et locales Venez-vous informer sur les enjeux énergétiques de notre territoire Venez débattre des solutions […]