Pour ou contre ? Je choisis tout contre.

Une année d’élection, alors que des débats houleux prennent place dans les médias, il est bon de se rappeler notre capacité à faire partie d’une collectivité humaine de coeur. Vous n’y croyez pas ? Comparez-vous à votre Roméo ou à votre Juliette : ne serait-ce qu’au regard de la pilosité, le couple est une bonne illustration que l’on peut vivre ensemble même quand on n’est pas pareil. Alors si on cherchait plutôt ce qui nous rassemble au lieu de ce qui nous divise ? Si on se passionnait pour des propositions au lieu d’être contre des postures et des discours de tout poil ? Notre climat intérieur, indépendamment des efforts de la COP 21, s’en trouverait positivement impacté.

Nous avons plus de pouvoir qu’on veut nous le faire croire.

Voter, c’est donner temporairement sa voix à un autre pour qu’il parle pour nous, mais ça ne nous empêche pas de l’ouvrir et d’agir à notre niveau, sur notre voie, tous les jours. Dédaignons les vérités et contre-vérités, stop aux bilans dramatiques, laissons plutôt jaillir librement nos bonnes idées et mettons en place des solutions pratiques à notre échelle, autour de nous.

Tout est possible, tout de suite.

Vous en avez la preuve chaque saison dans STRADA, nombreux sont ceux qui explorent avec succès de nouvelles façons de vivre ensemble sur notre territoire. En panne d’idée ? Essayez le rire ! Tentez la joie ! Osez l’amour ! Des pratiques qui ne sont pas dangereuses mais puissantes, immédiatement.

EDITO du magazine STRADA La vie d’ici N°35 – hiver 2016 2017

 

 

STRADA LA VIE D’ICI N°35 – hiver 2016 2017