Le 12 février 2022

VOREY SUR ARZON (43) salle de l'Embarcadère

17:00

15ème édition du Festival de courts métrages d'animation "Court Mais Bon"... Après sa présence au Puy, le festival "Court Mais Bon" se déplace en Emblavez ! Grâce à l'Association La Barque, un de nos partenaires, deux séances de projection de courts métrages d'animation, réalisés par des étudiants des plus grandes écoles internationales du cinéma d'animation, auront lieu à la Salle de l'Embarcadère, à Vorey-sur-Arzon, le Samedi 12 Février 2022. Une séance est prévue à 17h (dès 6 ans, âge minimum conseillé) et une seconde à 20h (public ados/adulte). Le prix d'entrée est de 5 euros pour les adultes et 2 euros pour les enfants. (Pass possible : 9 euros pour 2 séances et 13 euros pour les 3 séances.) L'accès à l'évènement ne pourra se faire qu'après un contrôle du pass vaccinal. Quoiqu'il en soit, si vous êtes dans l'impossibilité de vous rendre sur place, l'association Le disjoncteur a fait en sorte que le festival vienne jusqu'à vous ! En effet, vous pourrez regarder les courts métrages d'animation depuis votre canapé grâce à la version en ligne. Afin de nous aider à faire perdurer le festival et la vie de l'association, penser à faire un don par le biais d'un prix libre et conscient sur le site HelloAsso.

A découvrir

Dans la forêt

Recommandation

Le 10 février 2023

Spectacles

Dans la forêt

Lecture théâtralisée Production de la Cie La Sauvage, Dans la forêt, lecture théâtralisée, nous ramène au plaisir de l’histoire contée au coin du feu ou à la belle étoile. Hélène Bertrand, comédienne, lit dans un carnet comme un journal intime, l’histoire de Nell, jeune femme de 18 ans qui vit seule avec sa sœur dans une maison familiale au bord de la forêt californienne.

Auditorium Cziffra, place Lafayette, 43 160 La Chaise-Dieu 18:30

CAFE PHILO

Recommandation

Le 07 mars 2023

Activités

CAFE PHILO

La question du genre n’entraine t elle pas une sorte de confusion dans notre pensée et dans notre comportement surtout quand elle est marquée par une radicalité qui semble vouloir gommer toute sorte de différence entre les êtres humains ? La question du genre est une question contemporaine qui semble attiser toute sorte de débats. Elle est évoquée souvent de manière affective et passionnelle. Comment peut on en faire une question philosophique en gardant un distance de juste mesure et sans tomber dans la radicalité ?

YSSINGEAUX (43) à la médiathèque de la Grenette 18:30