CINÉMA EN PLEIN AIR + MARCHÉ DE PRODUCTEURS

Le 31 juillet 2024

Marché, Cinéma

CINÉMA EN PLEIN AIR + MARCHÉ DE PRODUCTEURS

A l’occasion de l’exposition A travers champs, modernité et ruralité dans la collection du Centre Pompidou le musée Crozatier prolonge la thématique de la campagne et du monde rural en diffusant en partenariat avec La Chambre d’Agriculture de Haute-Loire et de Ciné Parc le film Les Immortelles.
L’occasion de partager un moment en famille afin de découvrir et de déguster des spécialités locales avec la présence d’un marché de producteurs où les visiteurs découvriront dès 18h au jardin Henri-Vinay :

 les confitures-crêpes-sirop et jus de fruits des Surprises d’Elise,
 la charcuterie de La Ferme des Barbiquette ,
 le miel et les nougats de Vincent gobet et d’Altimiel,
 les bières de la Brasserie Motueka,
 la verveine de la Distillerie Pagès,
 la farine et les pâtes de La Ferme Archer,
 les tisanes, sirop et huiles essentielles de La Ferme de la reine des près
Et les deux foodtrucks de la Ferme Pays et de Pots Potes qui vous proposeront crêpes charcuteriepâtes et glaces…
Sans oublier les cosmétiques de de la Savonnerie La rose trémière
Table et chaises seront à votre disposition pour déguster les gourmandises du marché et à 21h30projection en plein air du film Les Immortelles.

LES IMMORTELLES  Film documentaire (2021), en présence des réalisateurs Pierrick Laurent et Léa Rossignol
Mercredi 31 juillet à 21h30
Inscription conseillée / durée 48 min

Pitch du film : Ces femmes ont choisi de mettre les mains à la pâte, les pieds dans la terre, et de croire à ce mode de vie paysan. Elles relatent, sur 3 générations et 50 ans d’évolution, leur histoire et leur vision de l’âme paysanne.

LE PUY, Jardin Henri-Vinay, De 18:00 à 23:30

𝐑𝐎𝐁𝐄𝐑𝐓 𝐃𝐎𝐈𝐒𝐍𝐄𝐀𝐔, 𝐋𝐄 𝐑𝐄𝐕𝐎𝐋𝐓𝐄 𝐃𝐔 𝐌𝐄𝐑𝐕𝐄𝐈𝐋𝐋𝐄𝐔𝐗 Évènement terminé

Le 26 juin 2024

Cinéma

𝐑𝐎𝐁𝐄𝐑𝐓 𝐃𝐎𝐈𝐒𝐍𝐄𝐀𝐔, 𝐋𝐄 𝐑𝐄𝐕𝐎𝐋𝐓𝐄 𝐃𝐔 𝐌𝐄𝐑𝐕𝐄𝐈𝐋𝐋𝐄𝐔𝐗

𝐑𝐎𝐁𝐄𝐑𝐓 𝐃𝐎𝐈𝐒𝐍𝐄𝐀𝐔, 𝐋𝐄 𝐑𝐄𝐕𝐎𝐋𝐓𝐄 𝐃𝐔 𝐌𝐄𝐑𝐕𝐄𝐈𝐋𝐋𝐄𝐔𝐗
𝐌𝐞𝐫𝐜𝐫𝐞𝐝𝐢 𝟐𝟔 𝐣𝐮𝐢𝐧 – 𝟐𝟎𝐡𝟑𝟎 – 𝟓€
𝐀𝐮𝐝𝐢𝐭𝐨𝐫𝐢𝐮𝐦 𝐂𝐳𝐢𝐟𝐟𝐫𝐚, 𝐋𝐚 𝐂𝐡𝐚𝐢𝐬𝐞-𝐃𝐢𝐞𝐮
📸A partir d’archives inédites, ce film, écrit et réalisé par Clémentine Déroudille, petite-fille de #robertdoisneau, dresse le portrait intime de l’homme et de l’artiste qui a joyeusement mêlé sa vie familiale et professionnelle pour bâtir une oeuvre exemplaire.
Le film raconte comment cet enfant de banlieue est devenu l’un des plus célèbres photographes au monde.

De 20:30 à 22:00

Projection du film « A quoi rêvais-tu » Évènement terminé

Le 28 avril 2024

Cinéma

Projection du film « A quoi rêvais-tu »

Dimanche 28 avril, 18h, Salle de La Grenette, à Craponne-sur-Arzon.
>
Projection du film «A quoi rêvais-tu* ou *Cours, cours, petit homme»
 
Réalisation : Michèle Blumental

La projection est accompagnée de l’exposition «Raconte-moi ta vie»,
réalisé par la classe UPEAA du lycée Auguste Aymard.*

Un film pour rencontrer les jeunes qui ont traversés le monde, les déserts, la Méditerranée pour venir jusqu’à nous.

Entièrement tourné au Puy-en-Velay, le film interroge des jeunes partis de leur famille, alors âgés de 13 à 15 ans. Ils sont ce qu’on appelle des Mineurs isolés, ou MNA, mineurs non accompagnés, des migrants.
Chaque année, des milliers de jeunes, d’Asie, d’Afrique, quittent leur famille et prennent la route. Ils ont entre 13 et 15 ans. On les appelle « migrants », « réfugiés », « exilés », ou d’autres appellations génériques qui ne correspondent à aucune réalité. Ils errent de pays en pays, traversent des déserts. Travaillent pour  un repas chez des patrons peu scrupuleux. Certains tentent la traversée de la Méditerranée pour rejoindre les côtes européennes et françaises. Des milliers y laissent la vie.

Quelques survivants de ce voyage insensé nous racontent :
Qu’est-ce qui fait qu’un jour on part ?
A quoi pense-t-on au moment de partir ?
A quoi rêve-t-on pendant ce voyage ?
 
 
 

Salle de La Grenette, à Craponne-sur-Arzon 18:00

Projection du film «A quoi rêvais-tu ou Cours, cours, petit homme» Évènement terminé

Le 17 avril 2024

Cinéma

Projection du film «A quoi rêvais-tu ou Cours, cours, petit homme»

La projection est accompagnée de l’exposition «Raconte-moi ta vie», réalisé par la classe UPEAA du lycée Auguste Aymard.

Un film pour rencontrer les jeunes qui ont traversés le monde, les déserts, la Méditerranée pour venir jusqu’à nous.

Entièrement tourné au Puy-en-Velay, le film interroge des jeunes partis de leur famille, alors âgés de 13 à 15 ans. Ils sont ce qu’on appelle des Mineurs isolés, ou MNA, mineurs non accompagnés, des migrants.

Chaque année, des milliers de jeunes, d’Asie, d’Afrique, quittent leur famille et prennent la route. Ils ont entre 13 et 15 ans. On les appelle « migrants », « réfugiés », « exilés », ou d’autres appellations génériques qui ne correspondent à aucune réalité.

Ils errent de pays en pays, traversent des déserts. Travaillent pour un repas chez des patrons peu scrupuleux. Certains tentent la traversée de la Méditerranée pour rejoindre les côtes européennes et françaises.

Des milliers y laissent la vie. 

Quelques survivants de ce voyage insensé nous racontent : Qu’est-ce qui fait qu’un jour on part ? A quoi pense-t-on au moment de partir ? A quoi rêve-t-on pendant ce voyage ?

Le projet

L’idée du film est venue de la rencontre avec ces jeunes survivants d’un voyage improbable. Venir jusqu’à nous leur a demandé des mois, voire des années d’efforts et de souffrance.

Une fois en Europe, en France, une autre épreuve les attend, la bataille administrative pour obtenir des papiers qui leur permettront de rester et de vivre libres, galère qui peut durer des années.

Ce film recueille leur témoignage, leur histoire, mais nous les interrogeons surtout sur ce qui se passe dans leur tête. Qu’est-ce qui fait qu’à un moment on part ? Qu’est-ce qui fait que l’on est prêt à endurer les souffrances d’un tel voyage ? A risquer sa vie ?

… et d’autres encore qui passent, donnent un coup de main, apprennent à manipuler le matériel, le temps d’une journée ou d’une heure.

Pour comprendre notre démarche :

Il y a précisément 60 ans, en 1961, Jean Rouch et Edgar Morin réalisaient un film intitulé Chronique d’un été. Le titre original devait être Comment vis-tu ? Ils posaient la question à des jeunes, sur fond de guerre d’Algérie et de décolonisation.

Leur film Chronique d’un été est un film essentiel dans l’histoire du cinéma. Il est l’inspiration de tout un courant de cinéma que l’on appelle Cinéma vérité et de la Nouvelle Vague, terme inventé par ce même Edgar Morin.

60 ans plus tard, nous nous sommes posés la question : qu’aurait fait Jean Rouch devant l’afflux de jeunes que l’on appelle « migrants » ? Sans aucun doute il aurait fait un film, peut-être pas celui-là mais nous sommes partis de l’idée que Jean Rouch aurait pu poser cette question : à quoi rêvais-tu en prenant la route ? A quoi pense-t-on lorsque l’on quitte sa maison, sa famille, son quartier, son village à 13 ans et que l’on est le fruit de cette décolonisation entamé voilà 60 ans ? 

Michèle Blumental a eu l’occasion de côtoyer Jean Rouch qui lui a permis de réaliser ses premiers films en l’accueillant dans son studio du Musée de l’Homme à Paris pendant de longs mois, sans jamais mettre en défaut sa générosité.

Ce film est aussi un hommage à ce grand homme qu’était Jean Rouch.

Il faut également rappeler que le 2e réalisateur de Chronique d’un été, Edgar Morin a fêté ses 100 ans en ce mois de juillet. 

 

Pour en savoir plus

https://cinesyncope.fr   Vous pourrez y voir un teaser/extrait de ce premier volet.

Contacts :

diffusion@cinesyncope.fr

Tél.: 06 33 74 87 94

Salle de La Grenette, à Craponne-sur-Arzon 18:00

1 semaine de stage et 1 Cabaret Évènement terminé

Du 08 avril 2024 au 14 avril 2024

Théâtre, Cinéma

1 semaine de stage et 1 Cabaret

C’est bientot !

Nous vous invitons pour une semaine de stage à la découverte du clown!

Tu hésites encore ? Fais le grand plongeon, on te rattrape ! 

Professionnel.le.s et amateur.e.s sont les bienvenu.e.s.

Bruno el payaso vous propose une semaine pour découvrir et approfondir.

Pour ceux, celles qui ne connaissent pas c’est l’occasion de se lâcher les baskets et de décompresser ! Car le clown, c’est aussi apprendre à regarder la vie différemment, avec un nouvel œil, trouver le beau dans le moche, et le moche dans le beau!

Pour les aguerris, c’est l’occasion de revisiter sa présence sur scène et de découvrir de nouveaux outils (La méthode par ICI).

Nous n’avons jamais fini d’apprendre, d’être créatif et de se dépasser.

Alors ? Tu te donnes des vacances ? Tu nous rejoins ?

Le stage débutera Lundi 8 au matin au théâtre de l’Arentelle à Saint Flour de Mercoire-Lozère.

Jusqu’au Vendredi, Bruno vous propose jusqu’à 7 heures d’atelier par jour, hors de ce temps vous pouvez profiter de la scène pour répéter vos projets, danser comme des petits fours ou vous reposer sur le velours !

Le Samedi 13 c’est Cabaret, ce sera l’occasion de rencontrer le public, d’être vu et de voir (les papillons dans les yeux!).

Le dimanche, dernier jour, le temps du bilan, des aurevoirs, des retours. 

Le stage est au tarif de 350E + 10euros d’adhésion à l’association, il ne comprend pas l’hébergement, ni la restauration.

Nous vous proposons un hébergement à domicile et mettons à disposition la cuisine !

Si vous préférez, vous trouverez des airbnb, chambres d’hôtes, auberges : au village, à Langogne ( 7min de voiture) ou villages environnants.

Si vous venez en transport en commun, nous pouvons vous récupérer à Langogne, et vous ramener le dimanche!

Alors, tu viens ?

Tu hésites? Tu as des questions ? Appelle nous!

théâtre de l'Arentelle à Saint Flour de Mercoire-Lozère.

CINÉ-CLUB  Corée du sud Évènement terminé

Le 12 avril 2024

Cinéma

CINÉ-CLUB Corée du sud

18H30 : 1ÈRE SÉANCE HAEWON ET LES HOMMES de Hong Sang Soo (1h29), 2013 Haewon, une belle étudiante, veut rompre avec son professeur. Déprimée par le départ de sa mère, elle le contacte à nouveau. Ce jour-là, leur rencontre dans un restaurant révèle leur relation…

20H30 COLLATION
21H : 2ÈME SÉANCE BURNING de Lee Chang Dong (2h35), 2018 Lors d’une livraison, Jongsu rencontre Haemi, une jeune fille qui habite son quartier. Pour la durée de son voyage elle lui confie son chat. A son retour, elle lui présente Ben, un bien mystérieux garçon…

Organisé par l’association « La Barque »
Tarifs : 6€ la séance / 6€ la collation / 15€ 2 films + 1 collation Adhésion obligatoire au ciné-club de La Barque (6€)  

l'embarcadère (Vorey)

Festival Japan’Yss – Atelier Furoshiki avec FNE 43 Évènement terminé

Festival Japan’Yss – Atelier Furoshiki avec FNE 43

Venez vous immerger dans la culture nippone lors du Festival Japan’Yss qui aura lieu le vendredi 12 avril (16h30-21h), sur le parvis de la Grenette à Yssingeaux !

A l’occasion du Festival « Matsuri Japan’Yss » organisé par les élèves de 1ère Bac Pro SAPAT de l’ESCY Eugénie Joubert, FNE 43 sera présent pour tenir un stand et sensibiliser par la mise en pratique de la technique du Furoshiki* de 16h30 à 21h, alors avis aux amateur.ices !

*Furoshiki : Art traditionnel japonais consistant en pliage et nouage d’un tissu carré autour d’un objet/cadeau.

Retrouvez les infos du festival sur notre site internet

Yssingeaux - Parvis de la Grenette De 16:30 à 21:00

Ciné-débat solidaire et/ou TeroPaïpaï Évènement terminé

Du 28 janvier 2024 au 21 février 2024

Activités, Cinéma

Ciné-débat solidaire et/ou TeroPaïpaï

  •  28 janvier : FILM « Nous n’avons pas peur des ruines » réalisé par Yannis YOULOUNTAS réalisateur Franco-Grec qui sera présent dans la salle pour animer le débat
  •  8 février : Téropaïpaï = jeu de société drôle, stratégique et éducatif sur le thème du jardinage et de la permaculture
  •  21 Février : 2 TONNES = Atelier ludique où vous essayerez d’atteindre une empreinte carbone inférieure à 2 tonnes en simulant votre vie et celle de la société française jusqu’en 2050.

MELIES St François 8 rue de la valse St Etienne, 18:30

Ciné-Débat sur le film « Vivre avec les Loups » Évènement terminé

Le 16 février 2024

Cinéma, Conférences, Ecologie

Ciné-Débat sur le film « Vivre avec les Loups »

Le Cinéma de Tence et FNE 43 sont ravis de vous proposer une soirée autour de la thématique de la cohabitation avec le loup à travers « Vivre avec les Loups« , le nouveau film de Jean-Michel Bertrand et pour le quel FNE est l’un des partenaires.

La projection du film sera suivie par l’intervention de Marine Schmitt, écologue, naturaliste et adhérente FNE 43. Marine Schmitt est également créatrice de « Passeuse de Nature » du côté de Lapte (Haute-Loire).

Rendez-vous vendredi 16 février à 20h30 au Cinéma de Tence (Tarif : 6€)
Plus d’infos sur notre site internet

Cinéma de Tence 20:30

A découvrir

À Fleur de Terre

Recommandation

Du 26 juillet 2024 au 25 août 2024

Expositions

À Fleur de Terre

Chapelle de la Visitation (Brioude) De 10:00 à 18:00