Du 27 mars 2020 au 28 mars 2020

Atelier Canopé 43 - 8 rue JB Fabre - 43000 LE PUY-EN-VELAY

De 17:45 à 22:22

PROJECTION DE COURTS-METRAGES L’atelier Canopé vous propose plusieurs séances de courts-métrages les vendredi 27 mars et samedi 28 mars 2020 à l’amphithéâtre du Centre Universitaire et Pédagogique, 8 rue JB Fabre au Puy-en-Velay (ENTREE LIBRE). Cette manifestation s’inscrit dans le cadre l’opération nationale « La Fête du Court Métrage » dont l’objectif est de sensibiliser le public à la diversité de la création cinématographique, et qui propose des programmes constitués de plusieurs courts métrages (documentaire, expérimental, fiction, animation, etc.), autour de différentes thématiques. VENDREDI 27 MARS / 17h45-19h02 / CARTE BLANCHE AU RECA / A partir de 12 ans (1h17) / 19h02-19h30 POT OFFERT / 19h30-20h34 / OÙ VA LE MONDE ? / A partir de 12 ans (1h04) / 20h40-22h02 / EN HAUT DE L’AFFICHE / A partir de 14 ans (1h22) SAMEDI 28 MARS / 14h00-14h43 / RENDEZ-VOUS CONTES / 7-10 ans (43min) / 15h00-15h45 / AU FIL DE L’EAU / 5-7 ans (45min) / 16h00-16h30 GOÛTER OFFERT / 16h30-17h02 / PETIT MAIS COSTAUD / 3-5 ans (32min) 17h15-18h44 / OCS CÔTÉ COURT / A partir de 12 ans (1h29) / 18h44-19h15 POT OFFERT / 19h15-20h43 / PLANÈTE DURABLE / A partir de 14 ans (1h28) / 20h55-22h22 / MÊME PAS PEUR / A partir de 14 ans (1h27) RESERVATION OBLIGATOIRE Tartes et cakes salés sont les bienvenus pour accompagner le pot offert !

A découvrir

Dans la forêt

Recommandation

Le 10 février 2023

Spectacles

Dans la forêt

Lecture théâtralisée Production de la Cie La Sauvage, Dans la forêt, lecture théâtralisée, nous ramène au plaisir de l’histoire contée au coin du feu ou à la belle étoile. Hélène Bertrand, comédienne, lit dans un carnet comme un journal intime, l’histoire de Nell, jeune femme de 18 ans qui vit seule avec sa sœur dans une maison familiale au bord de la forêt californienne.

Auditorium Cziffra, place Lafayette, 43 160 La Chaise-Dieu 18:30

CAFE PHILO

Recommandation

Le 07 mars 2023

Activités

CAFE PHILO

La question du genre n’entraine t elle pas une sorte de confusion dans notre pensée et dans notre comportement surtout quand elle est marquée par une radicalité qui semble vouloir gommer toute sorte de différence entre les êtres humains ? La question du genre est une question contemporaine qui semble attiser toute sorte de débats. Elle est évoquée souvent de manière affective et passionnelle. Comment peut on en faire une question philosophique en gardant un distance de juste mesure et sans tomber dans la radicalité ?

YSSINGEAUX (43) à la médiathèque de la Grenette 18:30