gilbert «Depuis le 10 janvier 2013, je maintiens mon poids avec 11 kg de moins, je ne prends plus de médicaments et d’ailleurs je n’ai plus aucun symptôme du diabète.»  Gilbert CHUDZINSKI

A une visite médicale obligatoire du travail, il y a 10 ans déjà, une analyse de sang décèle un taux élevé de sucre. Diagnostic : diabète de type II. Non Insulino Dépendant, condamné à la prise de médicaments toute ma vie. 

Après avoir passé les 28 dernières années de ma vie professionnelle d’abord en banlieue et puis ensuite à Paris intra-muros, je prends ma retraite en Ardèche, dans une maison isolée. C’est là qu’un ami me parle d’un livre qui pourrait m’intéresser…  Soigner son diabète en 21 jours de Gabriel Cousens. Je croyais que l’on ne guérissait pas du diabète et que j’étais condamné à prendre des médicaments de plus en plus dosés et jusqu’à ma mort. J’ai pris le temps de lire et de relire ce livre (11 mois!) pour comprendre la méthode et surtout, me persuader que je pouvais guérir.

J’ai commencé la cure comme indiquée et ma glycémie est redevenue normale au bout de 4 jours seulement. J’ai arrêté la cure au 51 ème jour, j’avais perdu 11 kg, poids que je fais toujours actuellement. Je n’ai plus aucun symptôme du diabète. Je n’ai plus besoin de médicaments. J’ai retrouvé une forme, une endurance que j’avais oubliée…

La théorie sur laquelle s’appuie cette méthode a été avancée par le Dr  John Tilden. Selon ses travaux, il existe 7 étapes dans la maladie, depuis la bonne santé jusqu’au cancer ; le diabète étant à la 5ème. La cure permet de repasser ces étapes en sens contraire, effaçant ainsi tous les traumatismes (physiques, psychiques ou transgénérationnels) ainsi que leur origine.

Voici dans l’ordre, les 7 étapes de la maladie :

1 – énervation   2 – toxémie    3 – irritation   4 – inflammation  5 – ulcération   6 – induration   7 – cancer

Dans le cadre du diabète de type 1, les cellules bêta du pancréas ne fonctionnent plus, car elles sont ulcérées, puis cicatrisées. En remontant les étapes à l’envers, l’induration disparaît, l’ulcération aussi et ainsi de suite et à la fin, ces cellules bêta fonctionnent à nouveau et produisent à nouveau de l’insuline.

Dans le cadre du diabète de type 2, le pancréas fournit de l’insuline en grande quantité, mais le problème vient des récepteurs qui ne la transmettent pas à la cellule. En repassant les étapes à l’envers, ces récepteurs fonctionnent à nouveau.

 Concrètement, c’est une cure de jus de légumes crus qui m’a guéri. Du jus à base de produits biologiques pour ne pas charger davantage le corps en produits chimiques. Du jus tout juste chauffé (pas plus de 40° pour garder les vitamines, les oligoéléments et les enzymes intacts, bref, tous les éléments dont le corps a besoin.) Je rajoutais un peu de lait d’amandes et quelques éléments dans mes préparations (jusqu’à 6 bols par jour). Par exemple le matin une cuillère d’huile de chanvre, de noix, de noisettes, de lin ou de sésame ; en plus des wasa, le midi, je prenais un avocat ou quelques olives et le soir, quelques noisettes, amandes ou noix.

J’ai appris à prendre le temps de mâcher et à bien insaliver les jus. Au début, je finissais un bol en 3 minutes, ensuite j’y suis arrivé en 20/25 minutes.

Il est important d’être bien présent à la préparation et à la dégustation de ce jus, un acte d’amour en quelque sorte. Et puis de ne rien faire d’autre en mangeant (ni lire,  ni regarder la télé, ni écouter la radio…)

 Le plus dur, c’est un bol de jus le matin, moi qui était habitué au café tartines…

Oui, ça a été long, ça a été dur, surtout les 5 premiers jours. J’ai fait quelques écarts qui ont augmenté la durée de la cure… ça ne m’a jamais fait revenir en arrière. Cette méthode est logique, il suffit de changer de paradigme. A partir du 15ème jour, comme j’allais de mieux en mieux, ça m’a permis de tenir assez facilement, en fin de compte.

Pour garder le bénéfice de cette cure, je savais que je devais devenir végétalien crudivore, c’est ce que je suis chez moi. Ailleurs, je me dis végétarien et ça va quand même.

Finalement, je pense que mes cellules gardent en mémoire le schéma du corps en bonne santé, à un poids idéal, et c’est pour cela que cette méthode est une vraie cure de jouvence.

 

le livre : Soigner son diabète en 21 jours de Gabriel Cousens.  Macro Éditions – 22,00 €. couv soigner-son-diabete-en-21-jours

 

 

 

La recette de base 

pour 3 bols de jus :  1/2 concombre, quelques branches de céleri, et puis des autres légumes au choix : endive, courge, poireau, radis avec fanes, etc., oignon, ail, ( tout bio) 3 sortes d’algues, jus de citron, moutarde, 2 à 3 condiments différents, sel et poivre.  Remplir  le blender, compléter avec de l’eau jusqu’à 1,4 l.,  mixer à petite puis à grande vitesse. Passer le mélange dans une passoire fine, genre chinois, et presser avec une cuillère pour faire sortir le jus (mettre la pulpe au compost). Faire chauffer la quantité à consommer de suite (pas plus de 40°), garder le reste au frais.  Je rajoute un peu de lait d’amandes que je prépare moi même (1 litre d’eau et 2 poignées d’amandes mixées). 

 

sur le diabète, lire l’avis de la naturopathe