On pourrait dire qu’ils améliorent la vie de tous. De ceux qui vendent et de ceux qui achètent. Gagner un pécule pour les uns, acquérir à bas prix pour les autres. Certains clients sont là tous les jours : des acheteurs ou vendeurs compulsifs. D’autres ont simplement envie de changement : ils se sont lassés de ce qu’ils ont chez eux. Enfin, il y a ceux qui cherchent la bonne occasion – du cadre à l’employé, hommes et femmes, tous âges confondus – et ils sont servis. Pour lire la suite de l’article, cliquer sur les trois points ci-après


L’exemple du Troc de l’Ile

« C’est un métier décontracté, nous dit René Vial, le responsable de la structure, mais on tient à notre éthique : sérieux, honnêteté. Prix affiché = prix décidé. J’ai découvert le Troc dans le sud, en me débarrassant de meubles, ça m’a eu l’air de fonctionner, et effectivement 60 à 70% des objets déposés sont vendus dans les 2 mois.

Le principe est simple : vous avez un objet à vendre, vous nous l’apportez ou bien on organise le transfert. Vous n’avez pas d’avance à faire. On détermine ensemble un prix, fixé sur contrat pour deux mois, et on met en vente dans le dépôt et sur le site troc.com avec une photo.

Lorsque l’objet est vendu, vous recevez chez vous le chèque du montant de la vente, sur lequel on aura retenu une commission de 45 à 33%. »