Un équilibre atypique et éthique
A l’origine de la SA Le Villaret, un montage mixte public /privé.
Côté public, des subventions européennes accordées pour la revitalisation des zones
de montagne.
Côté privé… ce ne sont pas trois potes fortunés qui ont fait un coup financier, mais
40 personnes qui se sont investies dans le capital de la SA. Tous les engagements financiers
ont été tenus et si l’on tient compte des retombées économiques, la collectivité est très
largement bénéficiaire. A l’inverse de la plupart des sociétés, le Vallon enrichit plus son
territoire d’implantation que ses actionnaires et dirigeants.

Passage délicat pour le Vallon : changement de TVA
Sous prétexte que lorsqu’on la manipule, une installation artistique perdrait son statut
d’oeuvre d’art, le fisc voudrait taxer les visiteurs du Vallon à 19,6 % ! Et avec un redressement
sur 4 ans ! Une décision qui paraît absurde quand on sait que les attractions des fêtes
foraines et les entrées aux grands parcs (Disneyland) sont soumis à une TVA à 7 %. Ce
redressement inique mettrait en péril une entreprise culturelle hors norme qu’on adore.

Bagnols-les-Bains, en Lozère,
à1h15 du Puy-en-Velay
www.levillaret.fr
04 66 47 63 76