C’est le moment de se demander ce qu’on veut vraiment dans la vie

C’est le moment d’éviter de se faire prendre par la frénésie des achats de Noël où l’on craque sur tout et n’importe quoi. Bien sûr que l’on a envie de faire plaisir ! De donner ! Il n’empêche que ces mécanismes consuméristes d’avant les fêtes et jusqu’à la préparation du festin découleraient plutôt d’une peur de manquer. Il y a un nom pour cette fièvre qui attise notre envie de posséder : c’est l’oniomanie. Son origine prendrait aussi naissance dans un manque d’estime de soi, l’acte d’achat serait alors une tentative de se prouver qu’on est meilleur que ce que l’on croit. Mais au lieu de chercher la cause du problème, on aura sans doute meilleur compte à se tourner vers des solutions. 

achats éthiques

Achats éthiques, le supplément de strada 

À STRADA on pense que ce qui nous fait vraiment du bien, c’est de réaliser des choses qui ont du sens pour nous.

C’est pareil pour nos achats : on peut se demander, avant d’acheter quelque chose, quelles sont les valeurs que cet objet ou que ce service représente ; s’il est écologique ;  fabriqué à partir de déchets ; avec un juste prix pour le producteur ; ou encore s’il sert les intérêts du plus grand nombre ou de quelques nantis…

Nos achats ne sont pas anodins. Ils cautionnent des modes de production et enrichissent ceux qui les vendent. 

Comme il nous semble important de réfléchir aux conséquences de nos achats et aux messages qu’ils transportent, mais comme on ne veut pas non plus vous pourrir votre saison, on vous a préparé quelques pages en plus dans ce magazine. Un dossier « d’hiver et varié » de ce que pourraient être des achats et des cadeaux éthiques. C’est en fait très simple. Il suffit de se demander si votre achat vous amène vraiment de la joie.

S’il génère une joie durable, il y a de fortes chances qu’il soit éthique.