La vie nous joue de drôles de tours

On met au monde un enfant et oups voilà qu’il est lui même papa. 

On lance un magazine en se demandant si il va plaire aux habitants de la Haute-Loire et pfffff on se rend compte avec stupeur qu’on est déjà en train de travailler au cinquantième numéro. Quand la vie se met à passer à cette vitesse, c’est qu’on a déjà atteint un certain âge : a-t-on dévié de notre ligne HEP, Humaniste, Eco-citoyenne et résolument Positive ? Je ne le crois pas. 

Encore aujourd’hui, que nous évoquions le retour du loup sur nos terres, une technique d’isolation thermique dans l’habitat ou la faible représentation des femmes dans les instances politiques de Haute-Loire, communiquer clairement en si peu de mots est toujours un challenge.

Un Comité des sages veille désormais au grain. Il ne rassemble pas d’augustes patriarches, mais représente lecteurs, partenaires, prestataires, annonceurs, les rédacteurs et l’équipe permanente de STRADA, pour que le magazine continue d’infuser le bien vivre en Haute-Loire, avec une parole simple, directe et juste. 

Nous voulons aussi éviter les pièges des représentations clichés et des jugements à l’emporte-pièce. En première page de ce numéro la photo d’un loup prenant un bain de soleil avec félicité, dans une attitude tellement ‘humaine’, est caractéristique de notre positionnement ; n’avoir peur ni des complexités, ni du loup, ni des farces que nous fait parfois la vie…

Lire d’autres édito de STRADA 

Ami ou ennemi ? Photo Xavier Van der Stappen