Sur la commune de Pradelles, en direction du hameau de Saint-Clément, en pleine forêt, se dresse un porche roman, dernier vestige d’une abbatiale démonie à la révolution. Cette porte en parfait état s’ouvre sur la fontaine de Sainte-Reine, qui coule dans un sarcophage en pierre, supposé être celui de la Sainte, – patronne des charpentiers,  vierge et martyre à Autun en 286 -puis dans une piscine circulaire. Ses eaux auraient le don de calmer les enfants pleureurs et grognons et aussi de chasser l’orage.

A quelques mètres de là, se trouve une galerie qui mène dans une salle souterraine. Selon les anciens ce serait une entrée de l’Agartha  : un monde souterrain merveilleux.  Imaginez notre bonne vieille terre  : creuse, avec en son centre un soleil. Tous les êtres qui y vivent sont évolués et plein d’amour…  la mission de ce royaume : sauver l’humanité en aidant les hommes à poursuivre leur chemin vers la lumière.

 

 


© Arnulf Koch – Fotolia.com