NOS EDITOS

Le 20 juin 2012

Est-ce un bien, est-ce un mal ? ou «La rose est sans pourquoi»*

Des événements qui nous arrivent, on a tendance à tirer des conclusions hâtives. A faire des tris à la hache, du style : ça, ce n’est pas une bonne nouvelle, mais ça, c’est génial ! Or, je ne vais pas vous surprendre en vous disant que ce n’est pas aussi simple. Le monde ne se divise pas en deux catégories.

La bonne nouvelle d’un jour s’avère une plaie le jour suivant : on peut se réjouir qu’on nous amène une récolte de champignons, et pâtir le lendemain de ce que V. ne nous ait pas averti qu’il ne savait pas reconnaitre un bolet à pied rouge d’un bolet satan. Mais que se passe-t-il le sur-lendemain ?

L’indigestion de Boletus Satanas vous a empêché de vous rendre au bureau. Ca tombe bien, c’était justement le jour ou Mme Michu a amené son vin de sureau pour remercier l’équipe ; la bouteille a explosé avant qu’on ne la goûte, et Juliette s’est pris le bouchon dans l’oeil. C’aurait pu être vous. Aux services des urgences, elle a fait la connaissance de Roméo, il venait de chuter de vélo en tentant d’éviter un hérisson. Et depuis ? ils vivent le parfait amour…

Mieux vaut donc prendre les choses comme elles viennent, avec philosophie.

Quand on se met à étudier la suite d’événements qui fait qu’une chose se produit, on se rend compte du potentiel infini à l’oeuvre dans la nature. Si les mêmes causes produisent les mêmes effets (le bouchon dans l’oeil de Juliette est à l’origine d’un bel hématome) il est pourtant impossible de connaitre toutes les forces en jeu (le hérisson qui traverse la route…) Alors comment voudrions nous réussir à juger de l’influence positive ou négative d’une indigestion de champignons ? On aurait peut-être intérêt à faire plus confiance à l’imprévisible et à la nouveauté. Et puisque rien ne se produit sans que l’univers entier ne soit à l’ouvrage, cet été, j’ai bien envie de le laisser se débrouiller un peu tout seul, l’univers.

*«La rose est sans pourquoi » Heidegger (non, ce n'est pas Heidegger, mais Angelus Silesius) 

Commentaires

  • Pascal

    Ah oui,  » La rose est sans pourquoi » mais la phrase est d’Angelus Silesius dans son Pélerin chérubinique et Heidegger n’a fait que la reprendre. Comme, selon le Talmud:  » Le Messie viendra quand on attribuera à chacun la citation qui lui revient » ( Je cite de mémoire), je me permets cette petite précision! Avec toute ma sympathie.

  • Hélène

    hé hé, j’adore votre édito ! (et cette magnifique chute !)

  • Geneviève

    il y a des accents stoïciens dans cet édito et aussi quelque chose qui ressemble à Leibniz avec de l’humour en plus…
    Quant à la citation d’Heidegger il l’a empruntée à un trés ancien philosophe dont je rechercherai le nom….Sacré Heidegger!…Brillant philosophe amoureux d’une juive (Hanna Arendt) qui s’est compromis avec le nazisme pour sauver son université…..

  • Marie Laure

    très bien ton édito, ca m’a fait rire. Mais quand même t’as été dure avec Juliette !

  • Robert

    Lao Tseu n’aurait pas dit mieux…

  • Michel

    On pourrait gloser : l’oeuf n’est pas sans poule et la poule n’est pas sans oeufs. L’univers est sans humain, mais pas l’humain sans univers. Le hasard est sans but mais pas sans cause. Les mots sont sans langage, mais le langage n’est pas sans mots.

  • Elisabeth

    Merci à la personne qui m’envoie par mail le magazine STRADA. Je peux déjà prendre connaissance de son contenu et surtout ce mail me permet de savoir qu’il va être déposé dans les commerces de la région où je pourrai le retirer, le lire et en faire profiter mon entourage. J’avoue que, depuis que je suis à la retraite je n’ai plus la possibilité de l’avoir dès sa sortie et je suis donc bien contente d’avoir l’information par mail. Je trouve votre magazine très bien avec plein de choses très intéressantes. Merci encore à toute l’équipe de la rédaction du magazine STRADA.

  • Sylvie

    Tout cette philosophie ne concerne que les petits maux de la vie.
    Car quand vous êtes atteint sérieusement par la maladie, ce qui est mon cas, on se demande surtout pourquoi moi ? Pourquoi ne suis-je plus du côté des « vivants en bonne santé »? Et les plaintes des uns et des autres sur des sujets futiles vous paraissent bien vaines.

  • Joëlle Andreys

    J’avoue, Sylvie, je fais dans la futilité, et le ton léger de mes éditos ne sied pas aux malheurs dont vous me parlez.

    Il n’empêche, je ne suis pas sûre que, dans une certaine mesure, face à ce qui nous arrive – petits soucis, gros tracas, emmerdes ou catastrophes –
    la posture la plus sage ne soit pas de « prendre les choses comme elles viennent « , goûter ce qui nous est accessible, dans l’instant.
    mais personne n’a dit que la sagesse est le chemin facile.

  • sylvie

    C’est surtout pour dire que le futile devient vraiment futile quand on est vraiment malade. Prendre les choses comme elles viennent fait partie du combat, mais le combat est le plus important. Et chez moi, c’est la révolte. Peut-être que la sagesse serait la voie mais dans la souffrance, elle est difficile à apercevoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

PRIX de l’Inspiration en ESS 2023 Publi-rédac

Entreprendre, Ecolothique

Le 06 janvier 2023

PRIX de l’Inspiration en ESS 2023

DONNONS DU SOUFFLE À VOS INITIATIVES ! Vous êtes un acteur de l’Economie Sociale et Solidaire ? Vous portez un projet utile et innovant pour votre territoire ? Du 15 décembre 2022 au 31 janvier 2023, participez à la nouvelle édition des Prix de l’Inspiration en ESS organisée par la Fondation Crédit Coopératif. Parce que […]

Le bien-être des personnes âgées : une priorité pour le Département Publi-rédac

ETRE BIEN

Le 15 décembre 2022

Le bien-être des personnes âgées : une priorité pour le Département

Permettre aux plus de 60 ans de pouvoir vivre où elles souhaitent, dans le confort, la confiance, la sécurité et la solidarité : une mission prioritaire que s’est fixée le Département. La collectivité investit, en effet, chaque année plus de 40 millions d’euros pour anticiper la perte d’autonomie chez les séniors. Maison Départementale de l’Autonomie, […]

Association Air De Famille Publi-rédac

Entreprendre, Associations, Parentalité

Le 02 décembre 2022

Association Air De Famille

VOUS AIMEZ TRAVAILLER AVEC LES ENFANTS ?  NOUS RECRUTONS Vous aimez travailler avec les enfants ? Cette annonce est pour vous. Notre association regroupe des familles qui se sont donné pour mission d’accueillir chez elles, pendant les vacances scolaires ou le temps d’un week-end, des enfants qui vivent, tout ou partie de l’année, dans ce […]

Menuiserie Savel Publi-rédac

Ma maison

Le 01 décembre 2022

Menuiserie Savel

La menuiserie Savel, à Yssingeaux et Vazeilles-Limandre.

<strong>AVEC AUDIO SOLUTION, SAVEZ VOUS QUE LES APPAREILS AUDITIFS PEUVENT ÊTRE PRIS EN CHARGE À 100% ? </strong> Publi-rédac

ETRE BIEN

Le 10 septembre 2022

AVEC AUDIO SOLUTION, SAVEZ VOUS QUE LES APPAREILS AUDITIFS PEUVENT ÊTRE PRIS EN CHARGE À 100% ? 

La réforme 100% santé PUBLICOMMUNIQUÉ Entretien avec Amélie Joly, Alexandre Pradines, Jean Benoît Proriol et Jean-Baptiste Revel. Audioprothésistes D.E. chez Audiosolution. Pouvez-vous expliquer la réforme100 % santé en audioprothèse ? L’objectif de cette réforme est de rendre l’appareillage auditif accessible à tous. Le coût des aides auditives du panier 100 % santé est intégralement pris en charge par […]