SUJET : HEP !

 

Hep !

Cet été, un petit vent d’utopie souffle sur STRADA. A défaut d’évasion à l’autre bout du monde, si on s’occupait de notre pré carré ? Si on arrêtait de rêver au delà des étoiles et qu’on s’occupait de l’arbre tout proche ? En ce moment, les pins dispersent leur pollen en grands nuages. Avez vous remarqué comme ils semblent se répondre ? L’un lâche son pollen, puis un autre, puis, d’un coup, c’est l’ensemble du bosquet, comme si le démarrage de l’un avait éveillé l’ensemble de ses congénères.

Avec les bonnes idées, ça se passe souvent comme ça. Il suffit d’en parler, et les voilà qui font leur chemin, s’instillent dans les conversations, en inspirent d’autres, et hop ! elles se posent en acte, et on a un peu changé le monde.

Oui je sais, c’est un raisonnement en deux coups de cuillère à pot. N’empêche que ça marche, et que je ne suis pas la seule à rêver d’un nouveau monde rendu possible par la pollinisation des idées.

En page 44 de ce numéro, Bruno Hallauer recherche 577 joyeux députés pour siéger dans sa Petite République Utopique des Choisinaits ; au jardin, en page 22,Claire pose un acte de résistance en faisant elle même ses semences ; page 12, la fibre solidaire souhaite multiplier les emplois durables en récupérant vos textiles ; page 44, Christiane voudrait remplacer les arbres d’ornements des jardins publics par des arbres fruitiers sur lesquels les enfants cueilleraient leurs envies du moment…

Et… la mienne d’utopie ?

Que pour chaque numéro de STRADA, un lecteur au moins nous offre une utopie réalisable, et qu’elle nous donne envie de bouger pour rendre le monde meilleur.

Alors, à vos imaginaires ! Je vous attends.

Joëlle ANDREYS – été 2010

 

Courriers des lecteurs

CHRISTIAN
J’ ai feuilleté Strada avec beaucoup de plaisir. Belle qualité ! Bravo ! Merci.
19 juin 2010

SANDRINE
Je lis à chaque parution votre magazine, il est très intéressant et je tiens à vous féliciter !
19 juin 2010

GÉRARD
En guise d’écologie, strada est avant tout un support pub qui carbure au pognon, non ? je plaisante, bien sûr (…) j’ai rien contre ceux qui ont du pognon: ils le dépensent (ils font travailler des saisonniers dans les stations de sports d’hiver) mais c’est une question d’éthique: le magazine STRADA ne met pas forcément à la une ses réalités économiques car nul n’y échappe et les gens ne sont pas dupes. C’est vrai que l’équipe est passionnée, j’aime bien lire le magazine même si on aimerait vous retrouver un peu plus souvent « au cul des vaches » dans nos campagnes.(…) je suis aussi un idéaliste, ivre de mon terroir, du pays et ses gens, mais plus branché identité locale (la parole secrète des anciens bergers, un pays forgé par des générations) qu’écologie galvaudée par les multinationales éoliennes qui nous bousillent les paysages pour engranger des dollars au nom d’un concept de bureaucrates parisiens : pas des gens de terrain ! Le soir, je fume le cigare devant ma porte dans le silence du soir et je jette du pain aux pies. Pas d’utopie, non, je préfère la vie vraiment simple et simplement vraie.
21 juin 2010

HUBERT
Félicitations pour cette merveilleuse réalisation. Hubert
22 juin 2010

CHRISTINE
Merci pour le lien de la version en ligne de STRADA La vie d’ici, je viens de la parcourir et je trouve que cela complète bien le magazine papier de la Haute Loire. La rubrique « Strada dates », notamment, est très sympa car elle permet de découvrir de nombreuses initiatives positives ! Si l’on rajoute à cela un soleil généreux comme aujourd’hui, voilà de quoi bien débuter cet été.
 La journée de samedi était grise, froide et pluvieuse et néanmoins nous avons réussi à l’éclairer par nos échanges, nos danses et quelques crêpes… Comme quoi ça marche et comme souligné dans l’édito les bonnes idées, les rencontres, voir même les utopies permettent de changer le monde. Bon début d’été à tous
23 juin 2010

PATRICK DU CANTAL
Merci pour cette bouffée d’air pur promise par ce nouveau numéro de STRADA la vie d’ici
24 juin 2010

ANNE-MARIE
J’adore votre magazine ! il raconte la vie des gens de chez nous et donne pleins d’idées dans la vie quotidienne. il nous fait découvrir de bonnes adresses. continuez…c’est super.
24 juin 2010

ARNAUD
A propos du contenu du magazine du bien-vivre en Haute Loire : chaque rubrique mérite d’être consultée ! Après la préférence se situe au niveau de chaque sujet d’articles. La variété des thèmes abordés font que l’on a envie de tous les lire rubrique après rubrique.
24 juin 2010

GUILLAUME
J’aime beaucoup l’article de Hubert, il a fait un beau portrait. Bonne réponse à Gérard ( voir courrier précédent) sur la présence de STRADA aux culs des vaches… putain ! l’endroit qu’ils habitent ! faudra que j’y cherche un gîte pour y vivre une semaine.
l’article d’Hubert, dans REGARD http://www.strada-dici.com/category/regard/ 25 juin 2010

ARLETTE ET MARC SIMON, CÉRAMISTES ESPACE D’ART CONTEMPORAIN LES ROCHES
Nous avons eu l’agréable surprise de découvrir un article avec une grande photo présentant « Picnic à l’éther » dans STRADA La vie d’ici>. C’est vraiment super sympa ! Merci beaucoup Joëlle. STRADA est toujours très intéressant et c’est une très belle revue: félicitations.
25 juin 2010

JP
bravo pour votre Strada d’été c’est génial.
jvous fais suivre une info : le jour de la nuit le 30 octobre 2010 ! « Le 30 octobre prochain aura lieu la 2ème édition du « Jour de la Nuit ». Pour que cette fête de la « nuit noire » soit partagée par le plus grand nombre, nous vous invitons à l’organiser localement! Le Jour de la Nuit est à la fois une invitation à (re)découvrir la beauté de la nuit et une opération de sensibilisation du grand public aux économies d’énergie et à la protection de la biodiversité nocturne et du ciel étoilé. En 2009, plus de 400 évènements ont été organisés partout en France grâce à la mobilisation de 177 collectivités locales et de 133 associations, parcs naturels régionaux, clubs astronomiques etc… Pour cette 2ème édition du Jour de la Nuit, nous souhaitons de nouveau mobiliser tout le réseau associatif et les collectivités locales sollicitées, pour éteindre symboliquement monuments et rues de leurs villes. Pour plus d’informations: http://www.jourdelanuit.fr » je pense que cela peut intéresser tout le monde de préserver la nuit, pour nous et le reste de la Nature. Merci encore d’être si positive 27 juin 2010

BRUNO
Saisissant ! Je découvre « STRADA » avec beaucoup d’intérêt, observe que le culte de la personnalité n’y est pas présent (pas de gros plans, ni de star…isation), , ce qui me rapproche curieusement d’une lecture actuelle, « les jours heureux » du Conseil National de la Résistance, où le rassemblement annuel sur le plateau des Glières se fait sans pancartes ni encartements aux partis… Vous avez un sacré talent de l’immédiateté, du direct dans le temps et dans l’espace, une sorte de mise en scène de l’instant « t » et dans quels espaces et quels temps, ceux encore de nos territoires proches… Avec ce regard de femme, alors, hommes que nous sommes, nous avons à quitter nos réflexes et regarder un peu plus du coté de « nos » féminins. Chapeau !
28 juin 2010