L’aloe vera est une plante médicinale utilisée depuis des millénaires. Ne la cherchez pas dans la nature en Haute-Loire, vous ne la trouverez pas ! L’aloès croît en région sèche sur des sols arides.

 

aloe, la plante

aloe, la plante

L’origine de Aloe vera demeure incertaine car sa culture remonte à l’Antiquité, on n’en connait pas à l’état sauvage. Il s’est naturalisé dans de nombreuses régions tropicales, subtropicales et tempérées chaudes.

L’aloe vera (Aloe vera ou Aloe barbadensis ou encore A vulgaris selon la nomenclature utilisée) est une plante succulente de la famille des Liliacées* comme l’oignon. Le genre Aloe est composé de plus de 400 espèces. Les grandes feuilles, charnues aux bords épineux de l’aloe vera forme une rosace, haute d’environ 80 cm. Une feuille peut atteindre une longueur 70 cm et une largeur de 7 cm. Sous l’épiderme vert de la feuille l’eau est stockée sous forme de gel translucide. Les racines de cette plante xérophyte** sont peu profondes et courtes L’inflorescence est une hampe florale dressé au milieu des feuilles portant une grappe de fleurs jaunes pendantes. Le fruit est une capsule.

* Pour les botanistes famille des Xanthorrhoeaceae selon APGIII de 2009.
** Plante vivant en milieu aride, capable de résister à de grands déficits d’eau.

Composition

L’Aloe Vera composé de 99% d’eau, contient plus de 150 éléments différents. Impossible d’être exhaustive, je résumerai (la littérature sur le sujet est abondante) les principaux principes actifs de la pulpe :

Les mono- et polysaccharides responsables de la consistance gélatineuse de la pulpe et de son effet régénérant sur les muqueuses, les vitamines, les minéraux et les oligo-éléments, les acides aminés dont sept parmi les huit essentiels, les enzymes.

Propriétés médicinales

Au travers des siècles d’utilisation par les nombreuses médecines traditionnelles des régions chaudes du monde, l’aloe vera a été baptisée de noms évocateurs de propriétés miraculeuses : Herbe de l’immortalité en Egypte antique, Remède d’harmonie pour les chinois, Guérisseur silencieux pour les indiens…

Usage cosmétique

Il soigne et cicatrise de nombreux bobo : brulures, coups de soleil, piqures d’insectes, urticaire, impétigo, plaies, acné… Apaisant, il est bon pour les peaux sèches, celles sensibles ou matures. Il fortifie les cheveux, élimine les pellicules

Utilisation médicinale

L’aloe vera soulage de nombreux troubles digestifs : constipation, aérophagie, spasme, ulcère, colite…

Il est anti-inflammatoire, antiseptique, antifongique. Il renforce le système immunitaire, assainit la flore intestinale, détoxifie l’organisme,

Il peut aider dans les cas de maladies graves (cancer, diabète, cholestérol).

Son utilisation se fait par application directe de la pulpe sur la peau et en buvant le jus. Comme pour toute plante, il est à mon avis préférable de l’utiliser fraîche. On peut la cultiver en pot, à l’abri du gel. Sinon on préfèrera des jus d’aloe vera le plus pur. Pour ma part, je privilégie la culture bio andalouse à la culture intensive mexicaine ou américaine.

Il est déconseillé aux femmes enceintes et au moment des règles, et aussi d’en abuser, comme toute substance active.

Quand j’ai vu une feuille en vente dans mon magasin bio, je n’ai pas pu résister à la curiosité de l’acheter (mois de 5€ la feuille). J’ai été émerveillée par la transparence de la pulpe de la feuille. La pulpe a un goût agréable. Préparée comme indiqué ci-dessous, la pulpe se consomme en jus, en smoothies dans les salades. À découvrir !

Feuille fraîche: mode d’emploi

Aloe vera fresh leaf isolated on white background

Une feuille fraîche permet 3 applications par jour pendant deux semaines environ. On en trouve sur internet et aussi dans certains magasins bio ou asiatiques. Les feuilles non entamées conservent ses principes actifs pendant deux ou trois mois à une température qui ne doit pas descendre en dessous de 5°C.

  • Sur une planche à découper, couper la base de la feuille (côté le plus large) une tranche de 2 cm d’épaisseur.
  • Attendre 3 mn que l’allantoïne coule de l’épiderme. Recouper de 1 mm pour éliminer tout résidu de cette substance jaune potentiellement toxique.
  • Couper la tranche dont on a besoin (’environ 2 cm d’épaisseur pour un usage externe).
  • Couper les bords épineux.

 

En application locale : Trancher en deux moitiés égales dans le sens de la longueur. Appliquer la pulpe gélatineuse en prenant le morceau de feuille du côté de la membrane externe et appliquer sans appuyer sur la partie à traiter.

En voie interne : enlever l’épiderme à l’aide d’un couteau. Passer le bloc de gel sous l’eau pour élimer l’allantoïne qui est amer. Bien l’essuyer avant de le préparer !

 

Des produits tout prêts à base d’aloé vera, pour tous les bobos et la cosmeto ! 

En Haute-Loire, Agnès Beaufort 06 85 49 91 02 distribue les produits élaborés à partir de l’aloe vera par Forever. La gamme de produits ICI