Dans la tradition hawaïenne, pour résoudre les conflits à l’intérieur de la communauté ou au sein des familles, on pratiquait un rituel nommé Ho’oponopono. Un prêtre ou guide servait de médiateur. Ceux qui étaient impliqués devaient être physiquement présents et résoudre le problème ensemble : cela pouvait prendre de quelques heures à quelques jours.

 

Transmutation par l’amour et le pardon
Morrnah Nalamaku Simeona, une native hawaïenne Kahuna (gardienne du secret) Lapa’au (guérisseuse), a adapté cette pratique ancienne au monde occidental moderne en créant une version individuelle qu’elle a enseignée à travers le monde dans les années 80. Selon Morrnah, nous sommes alourdis par nos mémoires anciennes. Dans son procédé, on fait appel au Créateur à travers notre Divinité intérieure pour libérer les liens karmiques
à l’origine d’une difficulté ; en découvrant et en développant notre lien à la Divinité à l’intérieur de nous, nous portons un regard d’amour dans tout ce que nous expérimentons, et nous retrouvons la paix intérieure. Ce processus de transmutation par l’amour et le pardon est composé d’un système de respirations et de prières.
Prière de Morrnah « Créateur divin, père, mère, fils, indivisibles… si moi, ma famille, mes parents et ancêtres vous avons offensés, vous, votre famille, vos parents et ancêtres, en pensées, mots, faits et actions depuis le début de notre création jusqu’à ce jour, nous vous demandons pardon… Nettoyez, purifiez, détachez, libérez et coupez toutes les mémoires négatives, blocages, énergies indésirables et vibrations et transmutez ces énergies indésirables en pure lumière… Et c’est accompli ! » Ces derniers mots, ‘et c’est accompli’, signifient que nous avons fait notre travail, que c’est maintenant au divin d’agir.

 

Nous sommes 100% responsable de tout ce qui nous arrive
La plupart des enseignements sur le Ho’oponopono nous sont parvenus par un élève de Morrnah, le Dr. Hew Len, qui a atteint une grande renommée en guérissant 23 patients malades mentaux et criminels à l’hôpital d’État de Hawaï entre 1984 et 1987, et cela sans jamais les recevoir en consultation, mais uniquement en travaillant sur le lien karmique qu’il avait avec eux en utilisant le Ho’oponopono en 14 étapes de Morrnah.
En 1998, le Dr Hew Len crée son propre protocole qu’il appelle aussi Ho’oponopono, dont fait partie le mantra « désolé, pardon, merci, je t’aime » que l’on répète pour nettoyer nos expériences et arriver à un état ‘zéro’ où, libéré des mémoires, on pourra alors agir, guidé par l’inspiration qui nous vient de la Divinité. Le Ho’oponopono est basé sur la notion de responsabilité. Prendre la responsabilité à 100% de tout ce qui nous arrive dans notre
vie revient à envisager chaque problème non pas comme une épreuve, mais comme une occasion favorable à notre évolution.

La solution est en nous
Quand nous rencontrons un problème dans notre vie, cherchons la solution en nous. Ce changement d’attitude transformera notre réalité, parce qu’elle est un reflet de ce qui se passe à l’intérieur de nous : une mémoire, une pensée, un jugement…
Nous devons réaliser que les problèmes ne viennent pas des personnes qui nous entourent, des lieux ou des situations que nous vivons, mais de
nos pensées qui les concernent.

 

Coral JARDON
Thérapeute et channel
06 76 91 69 76 – www.coeurdecristal.net