A priori, rien ne prédisposait Stéphanie et Romain, habitants de Bas en Basset, à partir une année parcourir le monde en tandem.

Stéphanie est directrice d’une école maternelle à la Ricamarie. Romain, ingénieur, enseigne les maths aux collégiens de Craponne sur Arzon.  Un couple classique mis à part qu’une fois qu’ils ont eu apprivoisée la petite reine dans les monts du Pilat, ils se sont préparés à lâcher leur travail pendant une année pour pédaler sur la route de la soie. Une année complète à la découverte de l’Asie et du Moyen-Orient, des coutumes, des mœurs et surtout à la rencontre des gens !

Au rythme lent du pédalier, ils ont profité pleinement des paysages,et le vélo s’est avéré un excellent facilitateur de contact. Une bonne dizaine de pneumatiques ont été nécessaires pour venir à bout des routes et des pistes caillouteuses du Kirghizstan ou du Tibet ! En tout 22 pays traversés, 16495 km parcourus.  Ce qui les a le plus interpellé ?  c’est l’hospitalité reçue tout au long de leur périple. Ainsi, en Iran, sur les 35 jours passés à travers le pays, ils ont été hébergés dans 25 familles différentes, toutes rivalisant d’attentions et  de cadeaux ! Il n’était pas rare de voir des voitures se porter à leur niveau, avec une main tendant un sac rempli de victuailles ! Ou encore, des automobilistes s’arrêtant pour partager un verre de thé et prendre une photo… Parmi les cadeaux les plus étranges, ils ont reçu une cassette audio, des arrosoirs en plastique, 21 kg de pastèque ou encore un chien pour les garder lors d’une nuit de bivouac…

Voilà de quoi rassurer sur l’accueil de l’étranger, et modifier les croyances véhiculées par les images stéréotypées et les raccourcis de quelques médias.

Lorqu’ils rentrent de voyage avec quelques 10000 photos, et un blog bien fourni, on leur réclame un livre : ce sera un récit de voyage mis en valeur par un format à l’italienne, un beau papier et 350 photos.

L’asie vue du sol de Antoine-Romain Rozwadowski éditions les Cercopes