Le déshydrateur solaire 

C’est moi qui l’ai fait !

 

Je vous explique comment je fais sécher des aliments  avec l’énergie gratuite du soleil et des matériaux de récupération. Ma devise ? « Vite fait, pas cher, pas ch… »

Tout fonctionne : les plantes  pour obtenir des tisanes, des herbes aromatiques, les légumes, les fruits, les lamelles de viandes ou de poisson…-

 

 

 

 

Un capteur solaire

 

 

On fabrique un caisson tout simple en bois, peint en noir pour qu’il absorbe la chaleur, recouvert d’une surface vitrée. On perce une arrivée d’air en bas (grillagée pour éviter les intrus) et une sortie d’air en haut. À l’intérieur, quelques chicanes pour ralentir l’air, que le soleil ait le temps de le chauffer.

 

 

 

 

Un caisson de séchage

 

On fabrique un deuxième caisson aux dimensions des clayettes avec des supports pour les grilles de frigo ou de four qu’on aura récupérées.

 

 

 

Entre les deux, les tuyaux d’amenée d’air 

 

 

 

 En tube flexible (tuyau d’aspirateur par exemple) ou rigide (tube PVC de diamètre 32).

Ne reste qu’à laisser faire le soleil, puis stocker ses réserves gourmandes pour l’hiver…