La Berce spondyle ( HERACLEUM SPONDYLLUM) est une de mes plantes sauvages comestibles préférées, parce que facile à repérer, abondante et délicieuse de mille façons.

Description

Les Apiacées autrefois appelées plus joliment les Ombellifères est une famille qu’il est important de reconnaître quand on s’initie à la botanique et à la cuisine sauvage. C’est assez facile quand la plante est en fleurs car celles-ci sont toujours regroupées en ombelle, sorte de parasol plus ou moins grand et complexe. Mais à l’intérieur de la famille ça se complique. Il faut être prudent, d’autant plus qu’on y trouve des aromatiques (cerfeuil, aneth, persil, angélique…), des comestibles (carottes, fenouil, panais…) mais aussi de redoutables toxiques comme les Oenanthes et la célèbre Ciguë. C’est pour cette raison que beaucoup se méfient, à raison, de ces plantes. Avec la Berce, on peut être rassuré. Quand on l’a vue une fois (et goûtée), il est difficile de se tromper ensuite. Les plus étourdis pourraient éventuellement la confondre avec l’Angélique sylvestre ce qui serait sans danger puisque cette dernière est comestible.
La Berce est une grande plante vivace qui peut atteindre 1m50 ; elle a une grosse tige cannelée, à poils raides. Les feuilles sont composées de 3 à 7 folioles, très larges et dentés. La gaine des pétioles est très développée. Les ombelles de fleurs blanches peuvent mesurer jusqu’à 20 cm. Les fruits sont ovales et aplatis.


Cueillette


La cueillette est rapide car la plante est grande et aime souvent vivre en famille. Dès le printemps on peut ramasser ses jeunes feuilles encore plissées et d’un vert luisant puis ses jeunes inflorescences. Les feuilles plus âgées se cueillent une bonne partie de l’année. Les fruits que communément on appelle graines, seront ramassés de juillet à octobre. Attention, la plante est photo sensibilisante ; la caresse de ses feuilles pourra être ressentie par certains comme une brûlure.

Utilisation à la cuisine


Les jeunes feuilles et les jeunes tiges de la berce spondyle sont délicieuses crues dans les salades composées.
Les feuilles plus âgées font un très bon légume, cuit en tarte, gratin ou potage. Leur saveur est forte et les premières fois qu’on les cuisine, il est préférable de les mélanger avec des légumes à la saveur moins marquée comme les orties ou les épinards.
Les fleurs encore en bouton, enfermées dans leur gaine protectrice, sont très bonnes crues ou rapidement cuites à la vapeur. Epanouies elles sont moins appétissantes car elles développent parfois une odeur d’urine.
Les fruits sont meilleurs verts qu’à maturité. Leur saveur est puissante : il faut aimer les sensations fortes pour les apprécier et les croquer tels quels. Ils font d’intéressants condiments. On peut les faire sécher pour les utiliser en hiver.


Propriétés médicinales


La Berce est utile en cas de fatigue et de stress. Elle est stimulante, tonique, hypotensive et diurétique. La racine fraîche traite l’impuissance et le fruit est aphrodisiaque, certains disent qu’il serait le gingembre local.

Recette : Gâteau aux noix et à la berce


La base de ce gâteau est un quatre-quarts classique. On mixe les noix, les fruits de berce spondyle et le zeste avant de les ajouter à la pâte.
Ingrédients :
– 4 œufs, les peser avec la coquille et cela donne le poids des trois autres quarts
– même poids de sucre, de farine et de beurre
– un bol de noix
– 3 ombelles de fruits de berce débarrassés de leur tige
– Le zeste d’un citron (facultatif)

Pour ceux qui n’ont jamais fait de quatre-quarts, je m’en vais dans un grand élan de générosité, vous donner la recette.
Peser les œufs puis peser le même poids pour le sucre, le beurre et la farine.
Séparer les blancs et les jaunes d’œufs.
Faire fondre le beurre et le laisser tiédir.
Dans un saladier et à l’aide d’un fouet, mélanger les jaunes d’œufs, le sucre en poudre et une pincée de sel jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Préchauffer le four à 200°C (th. 7).
Ajouter le beurre fondu puis la farine. Mélanger.
Mixer les noix, les fruits de berce et le zeste de citron et les incorporer à la préparation.
Dans un autre saladier, monter les blancs en neige fermes puis les ajouter délicatement au mélange précédent.
Verser la pâte dans un moule à cake beurré et fariné et mettre au four 15 mn à 200°C (th. 7) puis environ 25 à 30 mn (selon votre four) à 180°C (th. 6).
Vérifier la cuisson en enfonçant la lame d’un couteau dans le gâteau : elle doit ressortir sèche.

DSC_0025
DSC_1596b
DSC_7117b vivi
H2B_0269_nx2
H2B_0273_nx
Narces - berce commune 031
Narces - patte-d'ours 032
P1030124
P1030125
P1030126
P10301271-e1403254773953-768x1024

Commentaires

  • Rocher

    Merci beaucoup:une révélation pour moi qui en ai au jardin.

  • Rem

    Très appréciée des lapins également…

  • Perraudin Anne Marie

    Mes chevaux en raffolent mais j’ignorais que c’était comestible pour les humains.
    Sur les conseils d’une amie et après avoir consulté Internet et un autre ouvrage,
    je me suis prise au jeu de la cueillette: 2 tartes salées (5 oeufs, sel, poivre, comté
    râpé, crème allégée, berce cuite à la vapeur, le tout pour chaque tarte, 50mn au
    four à 180°) et des jeunes pousses hachées dans la salade. Pour être certaine
    que j’ai bien affaire à la Berce Commune, je croque un petit bout de tige et le goût
    caractéristique d’écorce d’orange et de noix de coco me renseigne . Cuite, le Berce
    a un goût subtil , original, et assez doux je trouve .
    AMP.

  • Perraudin Anne Marie

    Pour les tartes salées, j’ai omis de parler de la pâte !!! Une pâte feuilletée pur
    beurre BIO toute prête …..

  • Gourlay

    attention de bien différencier la petite berce de la grande qui elle est toxique.Je trouve qu’il serait nécessaire de le noter et de donner les éléments de différenciation. Je débute dans la connaissance des plantes alors je ne peux pas vous informer sur le sujet mais j’aimerais savoir ce qui permet de savoir :tiens laquelle est la bonne.Une étant très toxique;Merci

  • claude Raymond

    Ecouter l’émission sur France Culture  » On ne parle pas la bouche pleine » l’entretient de Georges Oxley pour la parution de son livre « La fleure au fusil »,
    ou il parle en termes si élogieux de cette grande berce. (jusqu’a 2.50m de haut,
    qui n’a rien à voir avec la grande berce du caucase dit-il)

  • plantes sauvages 43

    Il existe de nombreuses espèces de berce (une soixantaine dans le monde, huit en Europe). En France on peut en trouver deux. La seule espèce indigène est la berce spondyle (Hieracleum spondylium) qui est décrite dans l’article.
    On trouve parfois échappée des jardins la berce du Caucase (Hieracleum mantagazzianum). Elle fut introduite du Caucase comme plante ornementale au XIXe siècle et devient envahissante dans certaines régions. Cette très grande plante (jusqu’à 4 m de hauteur) doit être approchée avec prudence et respect car elle est très photo sensibilisante. Elle peut provoquer de violentes allergies et de graves brûlures sur la peau. On ne peut pas vraiment dire qu’elle est toxique, du moins par ingestion. C’est même un bon légume. Toutefois il est préférable de la faire blanchir à l’eau bouillante avant toute préparation.
    C’est leur taille qui permet de différencier les deux espèces : la berce spondyle appelée aussi grande berce est plus petite que celle du Caucase dont les ombelles ont un diamètre de 50 cm en moyenne pouvant atteindre 1 m !!! Les fleurs sont blanches et celles périphériques ont les pétales externes à l’ombelle très grands (15 mm).

  • masin guy

    Les jeunes tiges de berce coupées en tronçons de 1 cm ont le même temps de cuisson que le riz.
    A mélanger avec le riz pour une cuisson à la créole.
    DELICIEUX !!

  • Claudine

    Raviolis à la berce, c’est un délice, ainsi que les lasagnes. Cette plante est vraiment très goûteuse

  • recht

    les feuilles de la berce spondyle sont arrondies , les feuilles de la berce du Caucase sont beaucoup plus grandes et très agressives,
    pointues dès leur sortie!!

  • Hervé HASSE

    J’avais planté des graines de berce du Caucase pour le décor, mais c est très très facilement irritant pour la peau, et très envahissant,..pour s’en débarrasser, c’est facile : couper toutes les fleurs et les jeter avant qu’elles ne viennent en graines !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

PRIX de l’Inspiration en ESS 2023 Publi-rédac

Entreprendre, Ecolothique

Le 06 janvier 2023

PRIX de l’Inspiration en ESS 2023

DONNONS DU SOUFFLE À VOS INITIATIVES ! Vous êtes un acteur de l’Economie Sociale et Solidaire ? Vous portez un projet utile et innovant pour votre territoire ? Du 15 décembre 2022 au 31 janvier 2023, participez à la nouvelle édition des Prix de l’Inspiration en ESS organisée par la Fondation Crédit Coopératif. Parce que […]

Le bien-être des personnes âgées : une priorité pour le Département Publi-rédac

ETRE BIEN

Le 15 décembre 2022

Le bien-être des personnes âgées : une priorité pour le Département

Permettre aux plus de 60 ans de pouvoir vivre où elles souhaitent, dans le confort, la confiance, la sécurité et la solidarité : une mission prioritaire que s’est fixée le Département. La collectivité investit, en effet, chaque année plus de 40 millions d’euros pour anticiper la perte d’autonomie chez les séniors. Maison Départementale de l’Autonomie, […]

Association Air De Famille Publi-rédac

Entreprendre, Associations, Parentalité

Le 02 décembre 2022

Association Air De Famille

VOUS AIMEZ TRAVAILLER AVEC LES ENFANTS ?  NOUS RECRUTONS Vous aimez travailler avec les enfants ? Cette annonce est pour vous. Notre association regroupe des familles qui se sont donné pour mission d’accueillir chez elles, pendant les vacances scolaires ou le temps d’un week-end, des enfants qui vivent, tout ou partie de l’année, dans ce […]

Menuiserie Savel Publi-rédac

Ma maison

Le 01 décembre 2022

Menuiserie Savel

La menuiserie Savel, à Yssingeaux et Vazeilles-Limandre.

<strong>AVEC AUDIO SOLUTION, SAVEZ VOUS QUE LES APPAREILS AUDITIFS PEUVENT ÊTRE PRIS EN CHARGE À 100% ? </strong> Publi-rédac

ETRE BIEN

Le 10 septembre 2022

AVEC AUDIO SOLUTION, SAVEZ VOUS QUE LES APPAREILS AUDITIFS PEUVENT ÊTRE PRIS EN CHARGE À 100% ? 

La réforme 100% santé PUBLICOMMUNIQUÉ Entretien avec Amélie Joly, Alexandre Pradines, Jean Benoît Proriol et Jean-Baptiste Revel. Audioprothésistes D.E. chez Audiosolution. Pouvez-vous expliquer la réforme100 % santé en audioprothèse ? L’objectif de cette réforme est de rendre l’appareillage auditif accessible à tous. Le coût des aides auditives du panier 100 % santé est intégralement pris en charge par […]