Associations, LES UNS LES AUTRES

Le 13 juin 2017

Vingt, vingt-cinq centimètres, c’est la longueur de cheveux minimum nécessaire à la confection de perruques naturelles. Au départ, l’enthousiasme de Sophie, en région parisienne, qui souhaitait faire don de ses cheveux. Elle crée Solidhair, une chaîne de solidarité. Son but, collecter des mèches auprès de professionnels de la coiffure ou de particuliers. L’argent de la vente permet de subventionner les prothèses capillaires de personnes atteintes d’un cancer et en difficulté financière. Actuellement, plus de 900 salons de coiffure en France et à l’étranger ont adhéré à cette association ; ils s’engagent à offrir la coupe au client qui souhaite faire don de ses cheveux puis à les expédier à l’association qui les revendra.

 

En Haute-Loire, cinq salons sont partenaires Solidhair.

Dimitri, à Sainte Sigolène, sait bien que pour nombre de ses clientes, perdre ses cheveux est une véritable catastrophe. Depuis longtemps, il trouvait fort dommage de jeter des cheveux que l’on aurait pu recycler, et devenir Solidhair fut pour lui naturel. A Yssingeaux, Céline voit de plus en plus de clientes sous chimiothérapie confrontées à la perte de cheveux, symboliquement associée à une atteinte à leur féminité. Son travail, nous explique cette coiffeuse engagée, c’est embellir les femmes. Alors récupérer des cheveux pour qu’ils deviennent une perruque qui coûtera moins cher aux plus défavorisées, ça fait partie de son travail, même si il est bénévole. Ce n’est pas grand chose, dit-elle simplement, juste un petit coup de pouce. Ce qui frappe, c’est la spontanéité avec laquelle ces deux professionnels se sont engagés dans cette cause. D’autres coiffeurs du secteur se sentent concernés : l’un deux a envoyé des cheveux à Dimitri, le sachant dépositaire pour Solidhair.

 

C’est la même évidence que l’on retrouve chez les clientes qui ont décidé de donner leurs cheveux. Pour elles aussi, « c’est naturel ». On parle peu de cancer dans les conversations, mais plutôt de solidarité, et on trouve ça « normal. »  Pour plusieurs d’entre elles, Solidhair offre l’occasion de couper des cheveux qu’elles envisageaient de raccourcir, un jour ou l’autre. Elles savent que « c’est pour la bonne cause », elles sont contentes de participer. L’une d’elles y songeait depuis longtemps ; elle a fait confiance à Dimitri, dont elle a trouvé les coordonnées via internet. Il semble que d’autres personnes se sentent concernées, les retours sont positifs, affirme le coiffeur sigolènois.

 

Anaïs, vingt-deux ans, qui vient de faire couper et de donner ses très longs cheveux dont on dit qu’ils sont très beaux, semble habitée par un optimisme enthousiasmant qui intègre et dépasse son implication dans Solidhair. Pour Anaïs, C’est l’Homme qui est central. C’est nous qui choisissons de voir la vie … Si l’on veut aider et se faire aider, il y a beaucoup de possibilités … J’ai décidé de mettre en avant tout le bon que je vois en moi , nous dit-elle.

 

Texte Michèle Hautin, photos Lucien Soyère

 

association-solidhair.fr

Les coiffeurs Solidhair offrent une coupe contre le don d’une longueur d’un minimum d’une vingtaine de centimètres de chevelure. Leur vente permettra de participer financièrement à l’acquisition de perruques naturelles à destination des personnes en chimiothérapie.

 

Les salons Solid’hair de Haute-Loire

Coiffure Passion à Yssingeaux

Le Salon à Sainte Sigolène

Le Salon, centre commercial Les portes d’Anis à Vals-près-le-Puy

Air Coiffure à Langeac

Brig’Coiff à Brioude

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

Vivre HEUREUX en Haute-Loire Publi-rédac

ETRE BIEN, LES UNS LES AUTRES

Le 13 juin 2024

Vivre HEUREUX en Haute-Loire

Vivre en heureux en Haute-Loire : D’ici 25 ans, le nombre de personnes dépendantes en Haute-Loire devrait significativement augmenter. On parle de 5 000 personnes supplémentaires, soit autant de potentielles personnes âgées et handicapées. Ils devront être accompagnées dans leur quotidien Le Département de la Haute-Loire. Chef de file des solidarités humaines sur le territoire, […]

VULCAR CHEMINÉES ROYER Publi-rédac

CHEZ MOI, Energies

Le 20 mars 2024

VULCAR CHEMINÉES ROYER

Vulcar Cheminées Royer : le conseil architectural, le choix de votre poêle, sa pose et jusqu’à l’entretien : une seule équipe, la nôtre. Vulcar cheminéeS Royer : Plus de choix, plus de plaisir Le poêle à bois bûche Hector Petit mais puissant, il restitue la chaleur pendant 8 à 12 heures. En plusieurs dimensions et […]

L’ATELIER DU RÉSERVOIR Publi-rédac

Entreprendre, EPOQUE

Le 20 mars 2024

L’ATELIER DU RÉSERVOIR

Partenaire local  » Nous sommes force de propositions pour saisir de nouvelles opportunités avec vous, prêts à optimiser nos outils de production pour nous adapter à vos besoins. «  L’Atelier du réservoir : VOTRE PARTENAIRE LOCAL SOUS TRAITANCE INDUSTRIELLE NOS AUTRES MÉTIERS Tertiaire gestion de courrier, dématérialisation de documents, numérisation, saisie de données… Nettoyage de […]

AUDIOSOLUTION : Appareils auditifs Publi-rédac

ETRE BIEN

Le 12 mars 2024

AUDIOSOLUTION : Appareils auditifs

VOTRE AUDITION au coeur de nos préoccupations Audiosolution : appareils auditifs ● BILAN Auditif OFFERT ● Profiter de L’OFFRE 0€ sur les appareils auditifs ● PROTÉGER VOS OREILLES ● Découvrez les DERNIÈRES TECHNOLOGIES Nos laboratoires de correction auditive en Haute Loire LE-PUY-EN-VELAY 39, place du Breuil 04 71 09 18 85 CRAPONNE/ARZON Chez Optique 43 […]

(S’)INVESTIR dans les énergies renouvelables & locales Publi-rédac

CHEZ MOI, Energies

Le 12 mars 2024

(S’)INVESTIR dans les énergies renouvelables & locales

S’investir dans les énergies renouvelables et locales. Le réchauffement climatique s’emballe, des engagements sont pris au niveau international et européen pour la décarbonations de notre société, mais vous, de quoi avez-vous envie ? (S’)INVESTIR = S’investir dans les énergies renouvelables et locales Venez-vous informer sur les enjeux énergétiques de notre territoire Venez débattre des solutions […]

auraprint-X