NOS EDITOS

Le 02 décembre 2019

Dilemme

Merci d’être concernée par l’avenir du monde, m’écrivait généreusement un ami, même si cela me donne le sentiment, poursuivait-il, que je vis comme un pique assiette sur la terre, avec l’insouciance apparente d’un de ces insectes volants qui n’a pas encore disparu.

Nous sommes tous des pique-assiettes plus ou moins insouciants. Nous avons pourtant envie de bien faire, mais pour réduire notre empreinte écologique nous nous en remettons la plupart du temps aux pouvoirs publics, ou bien nous ‘bricolons’ en réduisant nos déchets, ou encore nous tergiversons du style : vaut-il mieux prendre la voiture pour aller acheter local, ou se rendre à pied dans la grande enseigne à coté ? Dur dilemme. Les plus engagés envisagent d’arrêter de manger des ananas, des bananes ou du chocolat parce que leur parcours pour arriver jusqu’à nous génère trop de CO2 et que notre consommation perturbe l’équilibre agroalimentaire des pays producteurs. Vision du pire, au bout du bout de la réaction en chaine : un cataclysme climatique, une catastrophe humanitaire… Imaginer les conséquences de nos actes peut donner le vertige, et a minima mauvaise conscience. Pour décrire nos nouveaux maux, de nouveaux mots apparaissent, en Suède, ‘flygskam’ signifie littéralement ‘la honte de prendre l’avion’.

Revenons aux fondamentaux.

Comment réduire notre empreinte écologique sans (trop) se prendre la tête ? L’équipe de Strada est à l’affut de nouvelles alternatives. Dans nos pages vous trouverez bien quelques actions simples à mettre en place dans votre quotidien. Et pour vous motiver on vous lance un défi ! Le défi Energie positive  (p.17 et sur www.strada-dici.com/le-defi/), un défi chaque saison, en partenariat avec ERE 43. Mais surtout n’allez pas culpabiliser de ne pas en faire assez ! Si le sentiment de culpabilité peut parfois nous pousser à avancer, c’est aussi un poison. Visons la justesse, mais vivons bien.

 

 

Commentaires

  • Christian

    bonjour Joëlle Andreys
    je viens de lire votre éditos, dont le but est de nous faire réfléchir sur notre place sur terre et d’une prise de conscience de nos comportements, ce qui est une bonne chose.
    la notion de « pique assiette » me gène un peu car toute forme de vie pourrait être taxée de « pique assiette » consciente ou non.
    il ne faut pas perdre de vue que la flèche du temps a été lancée il y a 13,7 milliard d’années que la vie est apparue sur terre il y a 3.5 milliards d’années
    que la terre a subi depuis 5 extinctions de masse (-445,-385,-252,-200,-65millions d’année) la sixième serait en cours peut être de part les activités humaine et elle s’accélérerait sans que la majorité de l’humanité s’en rende compte.

    il faut savoir que l’univers comprend des milliards de galaxies avec des milliards de milliards d’étoiles et autant de planètes qui certainement abritent la vie.
    l’espèce humaine est apparue avec l’homme de Neandertal il y a -500000 ans puis homo sapiens dont nous descendons il y a
    – 200000ans. les chasseurs cueilleurs se sont déplaces depuis l’Afrique il y -30000ans et ont peuplé les continents (étaient t’il des des piques assiettes)?
    ceci dit je pense que l’on devrait avoir un peu d’humilité sur notre place sur terre de savoir se contenter de ce que l’on a et de ne pas vouloir le bien des autres malgré eux.
    relativiser les choses comme vous le dites dans votre édito est un bon point de vue.
    attention, avoir une certaine humilité ne veut pas dire s’humilier.

    bien à vous et continuez dans la voie que vous avez choisie..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

PRIX de l’Inspiration en ESS 2023 Publi-rédac

Entreprendre, Ecolothique

Le 06 janvier 2023

PRIX de l’Inspiration en ESS 2023

DONNONS DU SOUFFLE À VOS INITIATIVES ! Vous êtes un acteur de l’Economie Sociale et Solidaire ? Vous portez un projet utile et innovant pour votre territoire ? Du 15 décembre 2022 au 31 janvier 2023, participez à la nouvelle édition des Prix de l’Inspiration en ESS organisée par la Fondation Crédit Coopératif. Parce que […]

Le bien-être des personnes âgées : une priorité pour le Département Publi-rédac

ETRE BIEN

Le 15 décembre 2022

Le bien-être des personnes âgées : une priorité pour le Département

Permettre aux plus de 60 ans de pouvoir vivre où elles souhaitent, dans le confort, la confiance, la sécurité et la solidarité : une mission prioritaire que s’est fixée le Département. La collectivité investit, en effet, chaque année plus de 40 millions d’euros pour anticiper la perte d’autonomie chez les séniors. Maison Départementale de l’Autonomie, […]

Association Air De Famille Publi-rédac

Entreprendre, Associations, Parentalité

Le 02 décembre 2022

Association Air De Famille

VOUS AIMEZ TRAVAILLER AVEC LES ENFANTS ?  NOUS RECRUTONS Vous aimez travailler avec les enfants ? Cette annonce est pour vous. Notre association regroupe des familles qui se sont donné pour mission d’accueillir chez elles, pendant les vacances scolaires ou le temps d’un week-end, des enfants qui vivent, tout ou partie de l’année, dans ce […]

Menuiserie Savel Publi-rédac

Ma maison

Le 01 décembre 2022

Menuiserie Savel

La menuiserie Savel, à Yssingeaux et Vazeilles-Limandre.

<strong>AVEC AUDIO SOLUTION, SAVEZ VOUS QUE LES APPAREILS AUDITIFS PEUVENT ÊTRE PRIS EN CHARGE À 100% ? </strong> Publi-rédac

ETRE BIEN

Le 10 septembre 2022

AVEC AUDIO SOLUTION, SAVEZ VOUS QUE LES APPAREILS AUDITIFS PEUVENT ÊTRE PRIS EN CHARGE À 100% ? 

La réforme 100% santé PUBLICOMMUNIQUÉ Entretien avec Amélie Joly, Alexandre Pradines, Jean Benoît Proriol et Jean-Baptiste Revel. Audioprothésistes D.E. chez Audiosolution. Pouvez-vous expliquer la réforme100 % santé en audioprothèse ? L’objectif de cette réforme est de rendre l’appareillage auditif accessible à tous. Le coût des aides auditives du panier 100 % santé est intégralement pris en charge par […]