Dans toutes les cultures, nous trouvons des rites, des ensembles codifiés et répétés de gestes, de symboles, de paroles. Quels sont-ils ? A quoi servent-ils ? 

Dans notre société actuelle, les rituels sont des marqueurs de changement comme par exemple le mariage civil ou religieux, le baptême, l’enterrement de vie de jeune fille / jeune homme, les obsèques…. Traditionnellement, le rite à une fonction sacrée (il fait entrer en communication avec l’univers, les ancêtres, les esprits, le divin) et une fonction sociale (il permet l’intégration au groupe). 

En thérapie, le rite est aussi une façon de parler à notre inconscient et d’unifier notre énergie dans un but précis. Il permet des transformations profondes et rapides, facilite un alignement intérieur et la relation avec tout ce qui nous entoure. C’est à mon sens, un outil très puissant de transformation.

Nous pouvons par exemple faire des rituels pour initier quelque chose de nouveau (une nouvelle étape de sa vie, une qualité que nous désirons développer en nous…), pour mettre un terme à quelque chose (une relation, situation, émotion, croyance, difficulté…), pour transformer ou accompagner un changement constructif, pour guérir un deuil, un traumatisme…, et pour honorer la vie, un début, une naissance…

 

Que célèbre t-on en automne ? 

L’automne correspond dans la roue médecine des amérindiens à la direction de l’ouest. Cette direction aide à la transition, accompagne les transformations. Il y a différentes variantes selon les traditions, mais généralement les sociétés primitives considèrent que c’est le moment de se préparer à l’introspection, d’honorer le vide et l’obscurité qui s’annonce. Cette saison est idéale pour faire un bilan et regarder ce que nous souhaitons conserver et ce que nous souhaitons lâcher.

 

Rituel de saison : Aller au fond de soi 

En fin de journée, se rendre dans un lieu de nature qui nous inspire le calme et le repos. Prendre un moment pour se centrer, se relier. Puis se purifier avec de la sauge ou autre. Disposer sur le sol un ou plusieurs symboles qui nous représente. Par exemple, je peux choisir de représenter ma liberté par une plume, ma volonté d’aller au fond de moi et de me libérer de ce qui m’entrave par une obsidienne…

Chanter, danser ou dire quelques mots pour honorer ce que nous sommes.

Ensuite, creuser un trou dans la terre pour lui confier ce qui nous représente et déposer nos symboles avec l’intention de recevoir de l’aide pour notre introspection. Nous pouvons aussi déposer les symboles des aspects que nous voulons clarifier pendant cette période ainsi que d’autres représentant nos aides pour ce travail, que ce soit des qualités que nous possédons ou bien des aides spirituelles.

Recouvrir le trou puis dire encore quelques mots pour ancrer notre intention.

Quand nous sentirons le moment propice, nous quitterons le lieu tout en restant en lien avec ce que nous venons de vivre.

 

Les différents éléments d’un rituel  

Les aspects les plus importants sont l’intention, la reliance, le sens.                     DSC01425

L’intention

L’intention c’est l’objectif, le but dans lequel nous allons réaliser le rituel. Il sera d’autant plus puissant que notre intention sera claire et forte. Avant de faire un rituel, il me parait important de regarder d’où émane notre intention, ce qui la motive.

Si nous ne prenons pas un temps pour choisir notre intention en conscience, nous risquons de mettre notre énergie dans quelque chose qui ne nous convient pas.

 

La reliance

C’est notre capacité à faire un avec tout ce qui existe, à partir de notre cœur. Nous faisons un avec notre intention, et aussi avec ce que nous sommes en train de faire, avec chaque geste, chaque parole et dans le respect des objets, des éléments qui participent au rituel.

Faire des rituels de cette façon transformera toute notre vie, notre façon d’entrer en lien avec tout ce qui nous entoure.

 

Le sens

Pour que notre rituel soit puissant, il faut que ce que nous faisons ait du sens pour nous. Cela veut dire que nous n’allons pas copier un rituel déjà existant ou y inclure certains symboles parce qu’ils ont une signification généralement acquise. Nous allons réfléchir à un déroulement et à des symboles qui nous parlent personnellement et profondément.

 

Le temps et l’espace

Le rituel est un moment spécial où l’on sort du temps et de l’espace ordinaire pour entrer dans une autre réalité non ordinaire, là où tout devient possible. La puissance d’un rituel vient de l’entrée dans cet espace sacré avec notre intention.

Pour aider ce passage d’une réalité à une autre nous allons prendre soin de choisir un moment où nous ne serons pas dérangés et nous allons préparer l’espace dans lequel il aura lieu. Par exemple en le purifiant avec de la sauge, du copal ou de l’encens… Sortir du cadre familier gomme nos repères et donc facilite le changement.

 

Symboles

Les symboles ont un effet puissant en nous car ils sont reliés à notre moi profond. Plus ils résonnent profondément en nous, plus le rituel sera efficace.

Nous allons représenter par des symboles notre intention et chaque élément de celle-ci.

Pour trouver ceux qui pour nous ont le plus de sens nous pouvons faire une méditation.