Les toltèques  

Teotihuacan au Mexique est le centre sacré des toltèques, un groupe de personnes, issues de différentes tribus, qui avaient atteint un niveau rare d’illumination spirituelle et dont le niveau de conscience leur permettait de vivre dans l’enceinte sacrée de Teotihuacan.  Les toltèques ont transmis de façon orale une connaissance secrète de la guérison et de la transformation spirituelle ; ils instruisirent  les chercheurs spirituels dans l’art de se libérer de leurs peurs, de se réveiller du rêve collectif des humains et de pouvoir ainsi, en recouvrant la Connaissance de leur nature divine, » vivre comme s’ils étaient au paradis. »  Au lieu de parler de paradis, très connoté religieux, je propose « faciliter l’accès au bonheur et à l’amour ».   

Les cinq accords toltèques transmis par Don Miguel Ruiz ont pour but d’aider les êtres dans cette transformation

30 Teotihuacan 11767091_ml—————–

Le premier des cinq accords toltèques  :   Que votre parole soit impeccable

Une parole impeccable est une parole d’amour. On peut dire aussi que c’est une parole vraie. Mais là c’est un peu délicat pour plusieurs raisons :

  1. La vérité et ce que l’on croit c’est ne pas la même chose. La plupart des choses que nous pensons être vraies ne sont que des croyances, donc elles ne sont pas vraies.
  2. Au nom de la vérité nous nous permettons parfois de dire n’importe quoi. Je veux dire par là que nous nous permettons de blesser l’autre et de nous blesser nous-mêmes.31 Tula_birdman

 

Comment savoir donc si notre parole est impeccable ?

Je trouve que mesurer sa parole par la qualité d’amour qu’elle véhicule est le meilleur indicateur.

Concrètement nous pouvons nous demander à chaque fois que nous allons dire quelque chose si ce qui motive notre parole  est l’amour ou la peur. Cela demande de l’attention car souvent nous ne sommes pas conscients de nos motivations ou bien ce que nous croyons être notre intention, cache en réalité la vraie motivation qui elle est inconsciente. Cela demande aussi de l’honnêteté envers nous-mêmes, tout en restant bienveillant envers soi.

Quand notre parole n’est-elle pas impeccable ?

Quand elle est motivée par la peur, mais aussi quand les mots sont remplis d’amertume, colère, haine, ressentiment, jugement, critique, sarcasme…

Quand c’est la victime, le persécuteur ou le sauveteur en nous qui parlent.

Quand à travers notre parole nous cherchons d’une façon ou une autre à prendre le pouvoir sur l’autre.

Quand à travers notre parole nous semons la peur chez l’autre.

Quand nous essayons de lui faire ressentir la honte.

Quand notre parole détruit au lieu de construire.

Quand on attaque pour se protéger…

Une parole impeccable véhicule totalement l’amour, la paix.

Quand on parle de « parole » il faut y inclure la pensée, car la pensée est notre parole interne. Là c’est le même questionnement : est-ce que notre parole interne est remplie d’amour envers nous-mêmes ? Est-ce que nous nous aimons vraiment, inconditionnellement ? Ne dites pas oui tout de suite, observez… Si ce n’est pas le cas, c’est que votre parole n’est pas impeccable. Et si elle n’est pas impeccable envers vous, elle ne peut l’être envers les autres. Car nous nous jugeons et nous jugeons l’autre à travers le même système de croyances.

Dans la parole on peut inclure aussi le silence, car on peut dire aussi par le silence. Nous parlions de regarder l’intention quand on dit, nous pouvons aussi regarder l’intention quand on se tait.

C’est vraiment important l’intention, car c’est l’intention qui véhicule la vibration. Il vous est surement arrivé d’entendre parler quelqu’un avec de très beaux mots et que cela vous gène, vous énerve même. C’est parce que l’on réagit à l’énergie qui est véhiculée et non au mot en soit. L’énergie de ce que l’on dit est directement en lien avec l’intention.