Ecolothique, EPOQUE

Le 16 juin 2016

LES POUVOIRS DES TRÈS RICHES SONT-ILS SOLUBLES DANS LA DÉMOCRATIE ?

Il m’arrive lors de mes nuits debout de réfléchir à des questions simples, du genre : pourquoi tant de richesses privées accumulées chez quelques-uns et tant de difficultés économiques au quotidien pour le plus grand nombre?

Permettez-moi d’émettre et de contrôler les ressources monétaires d’un pays, 
je me moque de celui qui écrit ses lois.
» M.A. Rothschild (1744-1812).

1 % de la population mondiale (soit 75 millions d’individus) détient près de 50 % de la richesse patrimoniale privée accumulée de par le monde*.

Du moins s’agit-il de ce qui est mesurable en terme monétaire. D’autres nombreux aspects de la vie sociale, culturelle et politique du groupe social des très riches ne se traduisent pas en espèces comptabilisables mais contribuent à leur notoriété, à étendre leurs réseaux d’influence et asseoir les pouvoirs de ces détenteurs de l’extrême richesse. Mais on peut se demander ce qu’ « extrême » signifie ? La valeur de l’ISF en France est-elle pertinente ? L’assiette (ce qui est évalué) est-elle juste ? Est-ce, comme aux États-Unis, le « one billion dollars » ?

Cet indicateur, « 1% de la population … détient 50% des richesses… », tout significatif qu’il soit, masque une réalité encore plus sombre. Je veux parler de la face obscure des pouvoirs économiques, de ces masses de capitaux en fonds d’investissement, fonds souverains, fonds de pension et autres holdings de la finance mondialisée, impossibles à cerner avec précision car naviguant aux confins de l’économie financière informelle, voire parallèle**, quand elle n’est pas illégale. Les affaires des LuxLeaks ou des Panama Papers ne sont que des amuse-gueules d’un repas beaucoup plus indigeste ; le temps que vous lisiez cet article, il aura été échangé dans le monde financier numérique l’équivalent de 100 Mds €.

Mon interrogation ne porte pas sur la légitimité de cette insolente richesse : elle est majoritairement acceptée, sinon acquise, par la construction démocratique du pouvoir populaire (une personne = une voix) et la validation des fonctions de la propriété privée comme moyen d’orienter les biens et services inventés, produits et mis sur le marché.

Mon interrogation porte plutôt sur la capacité de cette accumulation privée à permettre, ou pas, la gestation d’un ensemble de réponses efficaces et justes aux difficultés de nos sociétés, et à relever, ou pas, les défis d’aujourd’hui et à venir.

Vers un développement durable, équitable et moralement acceptable

  • Travail dominé et/ou revenus partagés ?
  • Économie productiviste et/ou économie circulaire ?
  • Croissance quantitative et/ou rationalité durable ?
  • Consumérisme exacerbé et/ou coopération et /ou frugalité ?

Si, demain, ces questions cruciales obligent à repenser la répartition des revenus et des patrimoines selon une proportion plus équitable que le traditionnel éventail misère-pauvreté-situation acceptable-richesse, alors il y aura changement du paradigme de la propriété. Il ne pourra plus être affirmé que la propriété est la raison première de l’investissement, le parangon de l’efficacité économique ou la cause essentielle de la mobilisation des acteurs économiques, voire politiques.

Il ne me parait pas acceptable que la valeur de l’ordre démocratique soit éliminée au profit du seul pouvoir financier. L’équité dans la répartition des revenus est aussi une question de morale.

Au moment où l’ONU envisage d’augmenter le seuil de pauvreté de 33 % soit 2,10 € par jour par personne (c’est énorme, ne trouvez vous pas ? Ha ces pauvres, ils en veulent toujours plus…), ne serait-il pas envisageable que cet organisme délimite un plafond à la richesse « acceptable » ?

Les sociétés démocratiques, assemblées au plan mondial, ne devraient-elles pas négocier un droit international limitatif de l’enrichissement individuel et des sociétés privées ? Bien évidemment, le droit devra être accompagné de la puissance adéquate, juridique et contraignante, pour le faire respecter.

Si un riche banquier du XVIIIème siècle pouvait se gausser des lois (voir citation de M.A. Rothschild), les oligarchies financières du XXIème siècle pourront-elles continuer de se moquer d’une fédération mondiale des états de droit ?

Et vous ? qu’en pensez vous ?

* Données issues des travaux de l’ONU, de l’OCDE et de l’ONG OXFAM
** le « shadow banking », finance de l’ombre souvent hors du système bancaire est légal mais incontrôlé par les autorités publiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

Gîtes de France, la force d’un réseau… Publi-rédac

Entreprendre, Ma maison

Le 24 novembre 2023

Gîtes de France, la force d’un réseau…

Murièle et Frédéric, propriétaires de La cht’iote Meïzou au Mazet Saint Voy ont rejoint le réseau Gites de France  » En 8 mois de collaboration, la confiance est telle que nous avons confié à gîtes de France la gestion exclusive de notre maisonnette. Un second gîte est en cours de rénovation et, évidemment, pour celui-ci […]

PARTICIPEZ à l’action humanitaire d’audiosolution Publi-rédac

Associations

Le 24 novembre 2023

PARTICIPEZ à l’action humanitaire d’audiosolution

Toute l’année, les centres auditifs Audiosolution récupèrent les anciens appareils et les transmettent à leur partenaire Audition Solidarité qui les recycle. Des membres de notre équipe Audiosolution de Haute Loire se rendent régulièrement en mission humanitaire pour adapter ces appareils recyclés sur les oreilles de personnes démunies. Jean-Benoit Proriol, fondateur d’Audiosolution, revient tout juste de […]

DES STAGES pour une JEUNESSE préparée Publi-rédac

Entreprendre

Le 23 novembre 2023

DES STAGES pour une JEUNESSE préparée

La BANQUE DE STAGEs du département BESOIN D’AIDE POUR TROUVER TON STAGE? Un outil concret, complet, et facile d’accès, c’est ainsi qu’a été pensée la banque de stages stages3E.hauteloire.fr lancée à la rentrée 2023 par le Département de la Haute-Loire. Cette plateforme numérique, présentée par l’ensemble des élus départementaux à l’occasion de leur visite de […]

Visitatio voisins et soins : Des citoyens du Puy-en-Velay se mobilisent pour la fin de VIE Publi-rédac

ETRE BIEN

Le 18 octobre 2023

Visitatio voisins et soins : Des citoyens du Puy-en-Velay se mobilisent pour la fin de VIE

Aujourd’hui en France, 75% des personnes relevant des soins palliatifs n’y ont pas accès.Pour répondre à cet enjeu croissant de santé publique, l’association Visitatio – Voisins &Soins a développé une solution humaine et réaliste pour une couverture complète duterritoire en mobilisant la société civile à l’échelle du quartier.L’association propose un accompagnement à domicile pour les […]

ETS François Publi-rédac

Aménagement & Design

Le 11 septembre 2023

ETS François

Confort et adaptabilité au service de votre habitat Daniel Maroto est entré comme apprenti, à 15 ans, aux établissements François. Son parcours est inspirant, puisqu’il en est devenu le dirigeant. Son équipe s’est étoffée, elle compte 8 personnes. L’activité a été multipliée par deux. La qualité à tarif avantageux « Nous sommes engagés avec des […]

VULCAR, showroom multimarques Publi-rédac

Ma maison, Aménagement & Design, Energies

Le 08 septembre 2023

VULCAR, showroom multimarques

Pour déterminer l’appareil de chauffage qui vous donnera entière satisfaction, Vulcar poeles Saint Julien Chapteuil vous présente une sélection de marques réputées, des grands classiques comme des nouveautés originales, des poêles à bois, à granulés et mixtes ainsi que des cheminées sur mesure. Quand les prix s’envolent, autant choisir l‘énergie la mieux placée, n’est-ce pas […]

Le Département vous accompagne à la rénovation énergétique Publi-rédac

CHEZ MOI

Le 28 juin 2023

Le Département vous accompagne à la rénovation énergétique

L’Espace Conseil France Rénov L’Espace Conseil France Rénov’ mis en œuvre par le Département de la Haute-Loire proposeun service public d’information et de conseils pour tous les projets de rénovationénergétique. Un projet rénovation ? Comment s’y prendre ? quelles aides financières ? À qui s’adresser ? … Des conseillers vous accompagnent dans votre projet de […]

Le Bilan auditif des 55 ans audio solution Publi-rédac

ETRE BIEN

Le 16 mars 2023

Le Bilan auditif des 55 ans audio solution

Pourquoi faire un bilan auditif avec AUDIO SOLUTION? Préserver son capital auditif, c’est préserver sa qualité de vie et celle de ses proches. Lorsqu’on a une difficulté de perception des sons, plusieurs conséquences apparaissent dans notre vie quotidienne ; on comprend moins bien ce que l’on nous dit, ce qu’il se passe autour de nous… […]