Le Sun Trip ? Un départ – Albertville (autour de l’Institut National de l’Energie Solaire) – une arrivée, 8000km plus loin à  Astana, la capitale du Kazakhstan, la Dubaï des steppes (1ère usine de panneaux solaires d’Asie centrale aidée par un consortium français). Un itinéraire libre, sans assistance, pour les aventuriers à vélo électrique solaire. Objectif : mêler aventure, liberté de circulation, rencontre humaine, technologies des énergies renouvelables, pour parler d’une écologie humaniste et pragmatique.DSCN0726

Sylvain affiche une rassurante sérénité pour son 1er voyage hors de France et son 1er périple au long cours ! Son employeur SEGECO, le soutien et permet la réalisation de ce projet hors normes.

Les préparatifs respectent le planning qu’il avait prévu. Dès la prochaine amélioration météo, il pourra tester le renforcement de sa remorque. En effet, en avril, lors de la rencontre d’une vingtaine d’aventuriers dans Le Morvan – des retrouvailles pour certains, une 1ère prise de contact pour les autres – il avait remarqué des signes de faiblesses sur sa remorque. La transmission de son vélo a été refaite et demande 2 semaines de rodage.

Son itinéraire est calé : Il passera par « le bas » : Italie, Slovénie, Croatie, Serbie, Bulgarie, traversée en bateau de la Mer Noire, Turquie par la côte, atteindre la Russie en longeant la Volga et pointer à Sotchi – seul checkpoint sur les 8000km – et enfin, cap plein Est sur le Kazakhstan pour arriver à la capitale Astana, la Dubaï des steppes. Pour pallier son handicap visuel et sa difficulté à lire les panneaux et les cartes – avec le risque de s’égarer – il utilisera le GPS en guidage vocal. Le principe adopté : éviter les grandes villes polluées et chronophages.Durée prévue entre 80 et 90 jours, une moyenne de 100km/jour, et un jour de repos par semaine.

Pour l’hébergement, il faut improviser : accueil chez l’habitant, squat d’un coin d’herbe, parking à camions, camping sauvage, réseaux d’accueil.  Les provisions du stock de départ seront renouvelées au fur et à mesure.

Des bagages réduits : un accordéon et une flûte pour partager sa passion des musiques des Balkans, du matériel de bivouac – tente, réchaud, filtre à eau – deux petits panneaux pour augmenter la charge des batteries pendant les arrêts et une caisse à outils : Sylvain redoute les rayons cassés et l’usure prématurée des contacts électriques par le sable, l’humidité, la poussière…

Nutrition pour sportif de haut niveau : Sylvain se sent en forme actuellement, mais ces pilotes-bricoleurs, centrés sur l’aspect technique de l’épreuve, en oublieraient presque le bonhomme et l’importance de la condition physique dans cette épreuve d’endurance. Les conseils de Jean Celle – le co-fondateur de l’entreprise Celnat est son coach en nutrition –  arrivent à point : mastiquer longuement pour bien assimiler tous les nutriments et faciliter la digestion, éviter les sucres qui favorisent le développement des bactéries pathogènes dans l’intestin, faire un cure de magnésium naturel avec le Nigari et emporter du jus d’herbe d’orge sous forme de Green Magma comme complément alimentaire anti-oxydant, anti-inflammatoire, vitamines, minéraux, oligo-éléments contre les carences alimentaires. Ces conseils sont largement partagés avec les autres participants.

Sylvain quitte le Puy le 11 ou 12 juin – départ des aventuriers d’Albertville le 15 juin.

STRADA soutient le Sun trip de Sylvain par la plate forme Ulule

 

Suivez l’aventure de Sylvain 

une VIDEO www.ymedia.fr 

et sur Facebook 

 

SAM_0449 ça glisse pas!! 2013 Tracol