L’édito

Un revenu universel, distribué à chaque citoyen pendant toute sa vie… On a le droit de rêver, non ? bien sûr, mais ce n’est pas si simple. 
Régulièrement, des penseurs de tous bords remettent cette  alternative aux aides sociales sur le tapis. Techniquement et financièrement, il est tout à fait possible de redistribuer ainsi les richesses d’un pays, de nombreux économistes l’ont prouvé. Mais si le revenu universel achoppe, ce serait plutôt sur notre capacité à penser différemment notre organisation sociale.

Essayez donc : que feriez-vous de votre vie si vous n’aviez pas à travailler pour la gagner ? Les rédacteurs de STRADA Libri se sont soumis à cet exercice ardu lors d’un déjeuner mémorable qui dura quelque peu, et vous lirez leurs réflexions en fin de ce numéro dans notre thématique UTOPIE, à déguster comme un dessert. Mais s’il nous est difficile d’imaginer une vie autre, c’est peut-être parce que nous manquons d’entraînement à décaler notre regard ? Pas pour produire des effets d’optiques plus ou moins louches, mais simplement pour changer de point de vue… Alors dans ce premier numéro de STRADA Libri, nous nous sommes attachés à vous présenter des sujets et des gens qui bousculent notre vision habituelle. 

Vous découvrirez la démarche de personnes qui réfléchissent à de nouvelles formes d’habitats : architecte, ethnographe, ou simple citoyen, elles questionnent nos rapports humains avant d’appréhender la construction écologique. Le projet d’éco-quartier Les Normaliennes à Clermont-Ferrand et sa coopérative d’habitants illustrent leurs propos. 

Fouillant dans les sagesses et spiritualités premières, nous sommes allés à la rencontre de chamans, ces intercesseurs entre la nature et les hommes, dont la vision du monde se rapproche étonnamment des grandes avancées de la physique quantique. 

Nous avons parlé logiciels libres, philosophie, élevage d’aubrac, jardinage et recettes de cuisine, nous nous sommes baladés au coeur du massif central, en Haute-Loire et dans les territoires autour, et  nos rencontres nous ont paru dessiner comme de grandes tendances. Comme si ces constellations de centres d’intérêt, de réflexions et de réalisations disparates, serpentaient sur des chemins convergents d’envies de nature, de sens et de partage. 

STRADA Libri vous invite à les arpenter par petits bouts ( morceaux ) choisis… Bonne balade ! 

Joëlle ANDREYS