La raison d’être de STRADA

STRADA a la volonté d’appartenir à un mode d’entreprendre différent et le revendique.

Elle adhère aux principes de l’économie sociale et solidaire telle que définis par la loi (les principes de l’ESS, www.cress-aura.org, LOI n° 2014-856 du 31 juillet 2014)

Elle poursuit comme objectif principal la recherche d’une utilité sociale.

Notre mission

STRADA a pour mission l’édition de revues périodiques et la publication de médias humanistes et éco-citoyens engagés dans une transition sociétale respectueuse du vivant et de l’environnement avec notamment des choix de contenus qui contribuent directement ou indirectement :

  • à l’éducation populaire et/ou l’éducation à la citoyenneté,
  • et/ou à la solidarité,
  • et /ou à la sensibilisation, à la préservation et au développement du lien social ou au maintien et au renforcement de la cohésion territoriale,
  • et/ou concourent à l’incitation au développement durable dans ses dimensions économique, sociale, environnementale,
  • et /ou à la transition énergétique.

 

Les médias concernés par nos engagements de La Charte sont :

  • STRADA le magazine trimestriel gratuit sur le thème du bien vivre en Haute Loire, à l’esprit HEP, HEP comme Humaniste, Eco-citoyen et résolument Positif.
  • ses publications hors-série,  »  Des idées pour demain, le Guide bien-être, Libri Culture d’altitude… lire en ligne les anciens numéros 
  • le site internet de STRADA strada-dici.com
  • Rosée de mai, le site roseedemai.fr, qui regroupe des thérapeutes et professionnels du bien-être en Haute Loire
  • ALTER STRADA, le média de la transition en Loire et Haute Loire, à venir…

 

Nos moyens

Pour rendre possible sa mission, STRADA sollicite le soutien de collectivités, associations, fédérations, représentants, entreprises, professionnels… et vend des espaces publicitaires, de préférence sur la mise en valeur d’objets ou services en cohérence avec sa mission.

———————————————————————————————————————

Nos engagements pour une éthique éditoriale

Quel que soit le sujet, nous optons pour la bienveillance.

Nous voulons que nos médias soient inspirants pour inventer de nouvelles façons de vivre ensemble

Nous voulons donner des astuces claires et faciles à mettre en oeuvre pour que chacun à son niveau puisse être acteur de la transition sociétale et environnementale, pour un bien vivre ensemble, dans le respect du vivant.

———————————————————————————————————————

Nos engagements pour l’environnement

Nous nous appliquons à ne pas tomber dans les pièges du greenwashing.

Nous avons choisi comme imprimeur principal, une SCOOP, l’Imprimerie Coopérative des Sucs à Yssingeaux, labellisée «IMPRIM VERT». Nos magazines sont imprimés sur du papier PEFD, issu de forêts gérées durablement et fabriqué au plus près du lieu d’utilisation.

Nous nous engageons à utiliser des solutions proscrivant le gaspillage de papier et permettant de limiter les coûts en préservant l’environnement. En particulier en se contraignant à une distribution du magazine trimestriel gratuit et du hors série dans des endroits où il peut être consulté sur place, (environ 1000 salles d’attente et lieux publics) permettant ainsi qu’un même magazine soit lu en moyenne par 7 personnes.  Nous incitons nos lecteurs à participer à cette sobriété en faisant circuler le magazine à leur entourage. ( voir le mode de distribution de STRADA ) 

———————————————————————————————————————

Nos engagements en matière de publicité

Respect des lecteurs

Avec nos médias, les annonceurs s’adressent à des lecteurs conscients, qui souhaitent trouver un équilibre entre leur consommation et leurs désirs, entre leurs achats et leurs besoins, tout en respectant les hommes et la planète.

Cette notion d’équilibre, primordiale pour nous, s’applique aussi à la proportion de publicité que nous acceptons dans nos pages. Il y a 12 ans nous avons fait le pari de garder la publicité dans une proportion raisonnable, lorsque nous nous avons plus de publicité dans un magazine, nous ne sommes pas plus riches, nous en profitons pour écrire plus d’articles… Dans les faits, alors que beaucoup de magazines nationaux et payants en intègrent 55%, nous ne dépassons pas 35% de publicité. Nous souhaitons continuer notre mission en maintenant cet équilibre autour de de contenus éditorial pour de publicité.

Aux antipodes du concept d’utilisation de « temps de cerveau disponible »,(reférence à l’expression formulée en 2004 par Patrick Le Lay, alors président-directeur général du groupe TF1 qui vendait alors du « temps de cerveau humain disponible » à ses annonceurs) nous proposons des solutions de communication pour des entreprises respectueuses de leurs clients.

Les emplacements des publicités sont choisis pour leur adéquation avec les sujets traités, pour qu’elles fassent sens. Par exemple dans le magazine STRADA, les publicités des restaurants sont rassemblées dans la thématique Art de vivre, celles des artisans dans Chez moi, celles des thérapeutes dans Etre bien… Nous voulons que nos publicités soient intéressantes pour les lecteurs, qu’elles apportent une information supplémentaire, présentent des biens ou des services judicieux et majoritairement proposés par des professionnels de notre territoire, des entreprises à taille humaine, qui font vivre les gens d’ici.

Respect de nos annonceurs

Nous nous engageons à développer et proposer aux annonceurs une offre en communication économiquement rentable, responsable en matière d’environnement et/ou d’équité sociale.

Notre mode de fonctionnement est d’ordre transactionnel (échanger) plutôt que prédateur (prendre) que ce soit au niveau de ses relations avec ses partenaires économiques, qu’avec nos collaborateurs (au sens littéral du terme, « ceux qui travaillent avec nous »,  sans notion de hiérarchie).

Nous respectons les réels besoins de nos clients et sommes prêts à leur déconseiller ce qui leur serait inutile ou contraire à son idée de conduite responsable. Nous visons à être une ressource de confiance pour eux.

Nous respectons de facto, les recommandations déontologiques de l’autorité de régulation professionnelle de la publicité.

———————————————————————————————————————

Nos engagements locaux

Nous travaillons dans la mesure du possible en circuit court avec un réseau de partenaires locaux : l’imprimeur mais aussi les graphistes, distributeurs et les rédacteurs et contributeurs…

Nous adhérons au Lien, monnaie locale sur le haut bassin de la Loire.

———————————————————————————————————————

Gouvernance partagée et contrôle de nos actions

Les rédacteurs de STRADA sont impliqués dans le choix des sujets et la façon de les traiter. Ils ont un rôle de gardien de la ligne éditoriale.

Ils défendent une réelle éthique professionnelle : contrôle des sources d’informations, dossiers et articles de fonds soumis à relecture, les personnes interviewées bénéficient d’un droit de lecture avant parution, pas de prosélytisme et une attitude citoyenne. Ils donnent des indicateurs clairs sur l’impact des produits sur la santé, l’environnement.

Un organe de contrôle des actions de la société, de leur cohérence avec les principes de l’économie sociale et solidaire, ceux de la présente Charte et nos engagements , appelé le Comité des Sages, se réunit 2 fois par an. Il est alors procédé à la vérification des actions passées ; la gérance présente les actions à venir et les soumet au Conseil des Sages, qui interroge, critique et propose.

———————————————————————————————————————

Charte mise à jour mars 2020