Le Khi quoi ? C’est la première réaction quand j’explique quelle est ma pratique sportive. On pourrait le traduire par « la voie de l’énergie ». Développons !

La séance se déroule selon un savant mélange bien dosé : échauffements, étirements, renforcements musculaires… respirations et enchaînements caractéristiques de l’école qui reprennent les mouvements martiaux de combat.

Pour lire la suite de l’article, cliquer sur les trois points ci-après

Cela n’a l’air de rien, me direz-vous : je respire toute la journée ! En êtes-vous aussi sûr que cela ? Nous courons après le temps, la semaine durant. Comme un marathonien, je pratique la respiration poitrinaire entre deux rendez-vous, dans les situations stressantes de mon quotidien. Quant à mon cerveau, il est sans cesse rivé sur mon agenda, sur les listes de priorités. Une vie de fou en somme !

En pratiquant le Khi Dao, je renforce mon énergie interne. Je reconnecte mon corps et mon esprit dans un même souffle d’énergie. Je prends conscience de me mouvoir entre ciel et terre. J’apprends à maîtriser les courants d’énergie qui me traversent. Au-delà, le Khi Dao perpétue aussi une philosophie de vie à travers des valeurs importantes : constance, respect, politesse, souplesse, bonté, droiture… Maître Nguyen Dan Viet Gérard,  maitre de l’école Truong Son de style Thanh Long (Dragon Vert) et neuro-psychiatre, a codifié et enrichi cette pratique de ses recherches personnelles.

J’entends déjà les plus braves se moquer gentiment : encore un truc de mamie…détrompez-vous ! Quel que soit votre âge ou votre forme physique, le Khi Dao permet d’allier décontraction musculaire et concentration mentale afin que l’énergie circule à nouveau avec fluidité dans le corps. Le Khi Dao est la face cachée d’un art martial nommé Viet Vo Dao. Comme le yin et le Yang, le jour et la nuit, le ciel et la terre, l’un ne va pas sans l’autre. Ainsi un pratiquant peut trouver : force et vitalité dans le Vo (combat ou pratique externe) et l’équilibre et l’harmonie dans le Khi. (énergie universelle, pratique interne).

Le meilleur moyen de vous expliquer c’est de vous décrire comment j’en ressors : avec une pêche folle ! Au moins une soirée par semaine, c’est le minimum, je me suis vidé la tête. J’ai tiré, étiré, soufflé, transpiré, jeté coups de pieds et coups de poings, bougé, sauté et tout cela en prenant soin de moi !

Et puis l’ambiance est sympa, ça aussi ça compte !!!

Valérie Fayolle


Les mardis soir, un petit groupe d’assidus vient “respirer” dans la salle d’éveil de l’école maternelle de l’ESCY d’Yssingeaux

Les mardis soir, un petit groupe d’assidus vient “respirer” dans la salle d’éveil de l’école primaire de l’ESCY d’Yssingeaux


Les séances de Khi Dao à Yssingeaux ont lieu les mardis soir de 19h15 à 21h45.
renseignements  06 50 42 06 64

Pierre Lasherme, expert de l’école Thanh long Vo Duong

« Au fil du temps, grâce à une pratique suivie et accrue du khi dao, le geste martial continue de s’améliorer. Il est de plus en plus rapide, précis, intense, net. Il est primordial d’apprendre à respirer consciemment et de le faire régulièrement. »

Brigitte

Au début j’ai fait un test. Le Khi dao  m’a d’abord apporté du bien-être, je me vidais la tête. Ensuite, en plus, ça m’a plu. Quand je rentre chez moi je suis bien.