Du 25 novembre 2017 au 26 novembre 2017

Mairie de Saint-Agrève

De 10:30 à 16:00

Commence le : 25/11/2017 à 10h 30

Et finit le : 26/11/2017 à 16h 00

Catégorie :Activités

Adresse :

Mairie de Saint-Agrève

Description:

Le projet industriel éolien des Deux Plateaux, élaboré par les entreprises Quénéa et BayWa r.e. en lien avec la commune des Vastres, prévoit l’implantation de 5 éoliennes de 150 mètres de haut sur le territoire.
Le collectif s’oppose au projet du fait de :
– l’absence d’information préalable des communes avoisinantes,
– des impacts socio-économique que génèreraient ces éoliennes de 150 mètres,
– l’absence d’un projet de territoire global, dans lequel s’inscrirait ce parc éolien,
Aujourd’hui, le projet est en cours d’instruction à la préfecture et pourrait donner lieu à enquête publique cet hivers.

Suite au succès de l’exposition à Fay sur Lignon, une exposition est organisée à Saint-Agrève.
Rendez-vous au rdc de la mairie (ancien office du tourisme)
le samedi 25 novembre de 10h30 (présentation) à 16h00
le dimanche 26 novembre de 11h00 à 16h00
Les photomontages sont représentatifs des paysages du territoire et ont été réalisés par des habitants selon les préconisations de l’Etat.

Contact : stopeolienneslesvastres@yahoo.com

Pour suivre l’actualité du projet, le Blog :

Pour signer la pétition en ligne :
stop_eoliennes_des_vastres

Coordonnées:

stopeolienneslesvastres@yahoo.com

A découvrir

Dans la forêt

Recommandation

Le 10 février 2023

Spectacles

Dans la forêt

Lecture théâtralisée Production de la Cie La Sauvage, Dans la forêt, lecture théâtralisée, nous ramène au plaisir de l’histoire contée au coin du feu ou à la belle étoile. Hélène Bertrand, comédienne, lit dans un carnet comme un journal intime, l’histoire de Nell, jeune femme de 18 ans qui vit seule avec sa sœur dans une maison familiale au bord de la forêt californienne.

Auditorium Cziffra, place Lafayette, 43 160 La Chaise-Dieu 18:30

CAFE PHILO

Recommandation

Le 07 mars 2023

Activités

CAFE PHILO

La question du genre n’entraine t elle pas une sorte de confusion dans notre pensée et dans notre comportement surtout quand elle est marquée par une radicalité qui semble vouloir gommer toute sorte de différence entre les êtres humains ? La question du genre est une question contemporaine qui semble attiser toute sorte de débats. Elle est évoquée souvent de manière affective et passionnelle. Comment peut on en faire une question philosophique en gardant un distance de juste mesure et sans tomber dans la radicalité ?

YSSINGEAUX (43) à la médiathèque de la Grenette 18:30